International (LVO) : Le vice président marionnette du régime d’occupation de la Libye, « Abdul Hafiz Ghoga », s’est trouvé dans une situation embarrassante, sans avoir pu trouver de soutien à Benghazi, lorsque les étudiants de l’Université de la ville ont commencé à l’attaquer.
Après que les étudiants aient pacifiquement demandé au traître et marionnettes de «s’en aller, de disparaître», ce dernier, vivant dans son monde de mensonges et de propagandes politique et médiatique, n’a pas écouté, aussitôt après les étudiants ont encerclés la marionnette et l’ont attaqué.

Le régime fantoche ne dispose même pas de soutien à Benghazi, où le relais de la propagande occidentale a déclaré le début du soulèvement imaginaire.
La population qui a souffert de la guerre imposée par l’Europe et les USA et qui continue de subire le pillage de ses ressources naturelles, ne supporte plus cette situation et demande le départ de tous les traitres qui ont vendu le pays aux criminels esclavagistes croisés.
9 tués dans des affrontements entre la résistance et des mercenaires de l’OTAN
Au moins 9 combattants ont été tués dans le sud de Tripoli, après que les combats se soient poursuivi entre les combattants de la résistance et les mercenaires de l’OTAN. Un civile pro-Jamahiriya a également été torturé à mort, ce qui porte le bilan des tués à 10. La BBC a, pour la première fois, rapporté la torture, après d’innombrables cas prouvés par des vidéo de torture des mains des mercenaires de l’OTAN.
C’est la première fois que la BBC a reconnu qu’un civil innocent a été torturé à mort, électrocutés et battus jusqu’à ce que la victime soit décédée. Les autres cas de tortures par les Mercenaires de l’OTAN n’ont pas été mentionné dans l’article, malgré l’abondance de preuves d’innombrables cas de tortures brutales.
Hassan Alliby
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.