PCN-NCP Press Office - Service de Presse du PCN PCN-SPO / Revue de presse / 2011 12 26 /
Les chacals au service des USA et de l’OTAN se dévorent entre eux.
La chienne enragée du TPIY, organisatrice de 15 ans de mediamensonges contre la Yougoslavie et le président Milosevic, journaliste passée au TPIY (quel symbole de la COLLUSION entre medias et NATO !) poursuivie par ses anciens maîtres …

« La France n’arrêtera pas l’ex-porte-parole du TPIY Florence Hartmann » (BELGA / 26/12/2011 13:32)
« La France n’arrêtera pas l’ancienne porte-parole du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY), Florence Hartmann, qui fait l’objet d’un mandat d’arrêt du tribunal pour outrage à la cour, a indiqué le ministère des Affaires étrangères lundi. « Les textes qui organisent la coopération entre le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie et la France ne s’appliquent qu’aux crimes graves que ce tribunal a pour mission de juger », a expliqué le ministère lors d’un point de presse. « L’outrage à la cour pour lequel Mme Hartmann a été condamnée ne faisant pas partie de ces crimes, la France ne dispose d’aucun fondement juridique pour asseoir une éventuelle coopération ». Le TPIY a émis en octobre un mandat d’arrêt contre Mme Hartmann car elle a refusé de payer une amende de 7.000 euros à laquelle elle avait été condamnée en 2009. Le Tribunal a transformé cette amende en une peine de sept jours de prison et a demandé aux autorités françaises d’arrêter et de la transférer à La Haye. 
Ancienne correspondante du journal français Le Monde dans les Balkans, Florence Hartmann a été la porte-parole du procureur du TPIY Carla Del Ponte de 2000 à 2006. Dans son livre « Paix et Châtiment » (2007), elle mentionnait deux décisions confidentielles rendues par la cour d’appel du TPIY dans le cadre du procès de l’ancien président serbe Slobodan Milosevic »…
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.