La même ville a aussi été frappée en février dernier par un tremblement de terre de magnitude 6,3, causant plusieurs dommages, comme ici sur notre photo.

PHOTO: TORSTEN BLACKWOOD, AFP
Agence France-Presse
Wellington
Un séisme de magnitude 5,8 s’est produit vendredi à Christchurch, dans le sud de la Nouvelle-Zélande, une heure après une secousse de même intensité qui a jeté dans la rue les habitants de cette ville partiellement détruite en février par un tremblement de terre majeur, ont annoncé les sismologues.

Le séisme a entraîné l’évacuation des immeubles de la ville, ont indiqué des résidents.

La première secousse a été ressentie à 13H58 locales et localisée à une profondeur de huit kilomètres.

La secousse a été enregistrée à 15H18 locales, à une profondeur de 4 km.

Pris de panique les habitants sont descendus dans la rue alors que le séisme était suivi de quatre fortes répliques, ont affirmé les médias.

La télévision a annoncé que l’aéroport international avait été fermé, tandis que les communications téléphoniques et l’alimentation en électricité ont été coupées, selon la police.

Les sismologues avaient averti le mois dernier de l’imminence d’un nouveau séisme à Christchurch.

La ville avait été partiellement détruite en février par un séisme de magnitude 6,3 qui avait tué 181 personnes.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.