Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a déclaré dimanche que l’infiltration des migrants africains en Israël est une «calamité nationale dans tous les domaines: économique, sécuritaire…

Si nous n’agissons pas pour stopper l’inondation [l’immigration, NDLR], nous serons emportés par elle.»

Netanyahu a annoncé dimanche qu’il se rendra en Afrique dans une tentative de coordonner avec les chefs d’État le retour des clandestins africains d’Israël vers leur pays natal.

Ce voyage de Netanyahou intervient alors que son Cabinet approuve un programme de 160 millions de dollars destiné à arrêter le flux de migrants africains illégaux en Israël.

Le plan appelle à accélérer la construction et de terminer dans l’année à venir une barrière frontalière avec l’Égypte. La clôture est aussi destinée à tenir à l’écart des militants islamistes.

Le nouveau programme permet une amende pour l’emploi des immigrants illégaux et, dans certains cas, la fermeture des entreprises fautives. Le programme prévoit également la construction et l’agrandissement des installations de détention pour emprisonner les clandestins.

Israël affirme que depuis 2006, plus de 40.000 migrants venus du Soudan, d’Érythrée, et d’autres nations africaines, se sont infiltrés dans le sud du pays, par la frontière poreuse avec l’Égypte.
Fox News

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.