Publicités
Riviéra : Un hôpital attaqué, des malades séquestrés, la caisse vidée

Riviéra : Un hôpital attaqué, des malades séquestrés, la caisse vidée

SOIR INFO – Jeudi 08 Décembre 2011 – 03:13
Comment peut-on être aussi cynique, en prenant pour cible un hôpital pour en séquestrer les occupants naturels ? C’est pourtant ce que des malfaiteurs ont fait, en attaquant un centre de santé communautaire, à la Riviéra-Bonoumin. Les faits ont eu lieu le vendredi 2 décembre 2011.
En effet, sans que nos sources nous précisent l’heure de l’assaut, il revient cependant que, c’est au nombre de cinq que les malfaiteurs pénètrent dans le centre de santé. Mais rusés qu’ils sont, c’est un à un qu’ils accèdent à l’hôpital afin de ne pas montrer qu’ils sont de mèche. Ensuite, en bons comédiens, qui pourraient faire l’affaire de plusieurs troupes théâtrales de la place, on les voit geindre. Ils montrent des mines et autres signes d’atroces souffrances. Certains parmi eux donnent l’impression d’avoir les jambes en compote, au point de s’affaisser sur les bancs.

Quand ils réussissent à flouer tout le monde, les prétendus malades de l’instant, sans l’apport du moindre comprimé, retrouvent une subite vigueur physique. Ils sortent des pistolets et neutralisent les gardiens. Les patients, au nombre de 15 en ce moment-là, sont eux aussi tenus en respect. Tous ces grabataires et travailleurs sont conduits, sans ménagement, dans le bureau du directeur, où ils sont séquestrés. En définitive, les criminels vident la caisse du centre de santé de son contenu évalué à 868 000 F Cfa.
Les malades et le personnel sont délestés également de sommes d’argent et de 22 téléphones-portables. Butin auquel, les damnés donnent une consistance, en y ajoutant un ordinateur-portable. C’est ensuite à bord d’un véhicule arraché, qu’ils se taillent dans la nature. Ce véhicule est de marque Toyota, de type « Camry », immatriculé 363 EA 01 et est la propriété de dame K.A, tenancière de maquis. Les odieux malfrats sont recherchés par la police.
KIKIE Ahou Nazaire
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :