CiboutonPar Hil Fab, jeudi 8 décembre 2011, 12:32
Un an après la présidentielle contestée du 28 novembre 2010, La Côte d’Ivoire va connaitre ces 1eres élections législatives post-crise . Sur fond de conquête de l’électorat de La Majorité Présidentielle (LMP) de l’ex-Président Laurent Gbagbo,Les partis du RHDP notamment le PDCI et le PIT espèrent se faire une bonne part du gateau parlementaire. Le camp Ouattara devrait, à l’occasion des dites législatives, obtenir la majorité des 255 sièges avec sa nouvelle  » coalition » avec les Forces Nouvelles qui ont detenu pendant près de 9 ans la moitié du pays.
Un parlement sans l’opposition ?
Le FPI parti de Laurent Gbagbo avait depuis l’annonce de la ténue de ces législatives annoncé qu’il n’y participerait pas.Motif le pouvoir en place chercherait a se légitimer depuis son accession « confuse » a la magistrature surprème. Cependant on a pu constater que quelques partis proche du CNRD ont des candidats qui se présentent sous la houlette  » d’indépendants ». Dans un autre temps ,la surprise est venue de LIDER de Mamadou Koulibaly (Ex-patron de l’Assemblée Nationale) qui avait annoncé son boycott . A la dernière minute lui aussi présente des candidats,sans omettre le cas Gervais Coulibaly .Les dissensions sont grandes et de plus en plus visible au sein de l’opposition.
Des législatives sous haute tension
Après un candidat du RDR brulé vif , ce Mercredi Trois personnes ont été tuées par un tir de roquette a Grand Lahou.
L’attaque a eu lieu à la mi-journée , »Quelqu’un a tiré une roquette dans une cour (d’habitation), cela a fait trois morts et trois blessés graves. Le tireur n’a pas été repéré, les recherches se poursuivent », a déclaré à l’AFP le capitaine Léon Alla Kouakou, qui s’est rendu sur place. « Les tables et les chaises étaient en train d’être mises en place lorsque le tir a eu lieu. Jusqu’à présent, la campagne se déroulait normalement à Grand Lahou, sans aucun incident, même mineur »,releve le candidat PDCI de Grand Lahou . »Tout le monde est surpris », a-t-il poursuivi, écartant la piste d’un « adversaire politique » dans cette attaque à la roquette. Il a lancé un appel « pour que la campagne se poursuive dans un climat apaisé ».
Un peu plus tôt dans la journée, Jean Djaya, candidat local du PDCI, avait affirmé que « l’explosion d’une arme » s’était produite alors que plusieurs de ses partisans préparaient un meeting.
Tension tout aussi vive a Koumassi entre la cellule de campagne du candidat Cissé Bacongo du RDR et celle de Raymond N`Dohi du PDCI-RDA. Mr Charles Wayoro, membre de la cellule de campagne de Raymond N`Dohi a organisé à cet effet un point presse hier mercredi 07 décembre à Koumassi, pour dénoncer l`attitude de son adversaire. Il aurait accusé les militants du RDR de les empêcher de battre campagne.
En attendant Dimanche :
En attendant Dimanche les appels au boycot se multiplient. Le dernier en date , vient de Paris , avec Mr Toussaint Alain Conseiller de laurent Gbagbo qui considère que le pouvoir en place ne fait rien pour instaurer « un état de droit ».
Pour parer a tout regain de violence les autorités ivoiriennes vont déployer près 25 000 éléments des forces de l’ordre , soutenus par 7 000 de la mission de l’ONU dans le pays (Onuci) pour sécuriser le scrutin . Ces légilsatives se tiendront , encore une fois , sous le haut regard d’observateurs internationnaux, qui esperont y verront quelque chose cette fois ci…..
Par Hil Fab
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.