Un avion de la compagnie tunisienne Tunisair était bloqué depuis plusieurs heures ce soir à l’aéroport de Meetiga, à Tripoli, par des dizaines de Libyensréclamant justice après des violences meurtrières à Bani Walid, un ancien bastion de Mouammar Kadhafi.
Des jeunes venus de Soug Jomaa, un quartier de la capitale, étaient assis au pied de l’avion, a constaté une journaliste de l’AFP.Une cinquantaine de voitures étaient garées sur le tarmac, dont quelques-unes sous l’appareil, qui aurait dû décoller vers 17H00 (15H00 GMT) pour rejoindre Tunis mais était toujours cloué au sol à 22H00 (20H00 GMT).Les habitants de Soug Jomaa affirment que les « thowar » (combattants ex-rebelles) de leur quartier ont été appelés en renfort cette semaine à Bani Walid, à 170 km au sud-ouest de Tripoli, par le conseil militaire de la ville mais qu’ils ont ensuite été « pris au piège » par des partisans de l’ancien régime. Lire la suite
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.