Situation en Libye 31 octobre

Libye – Ali Tarhouni: les nouveaux dirigeants de la Libye, sont soutenus par l’argent, les armes et les relations(25 novembre 2011)

Source : ALGERIA ISP

ALGERIA ISP / Selon Misrata Hora (Pro CNT), l’ex premier ministre par intérim de la Libye, Ali Tarhouni a décrit les nouveaux dirigeants actuels du pays qu’ils ne sont pas élus et ils sont soutenus par l’argent, les armes et les relations et il a averti que 90 pour cent de la Libye n’a pas une voix politique.
Et les déclarations de Tarhouni sont les plus fortes critiques jusqu’ici par un homme politique contre les nouveaux dirigeants du pays.
Ali Tarhouni a déclaré jeudi, quelques heures après l’annonce du nouveau gouvernement que ce dernier a été choisi par un soutien de l’étranger avec de l’argent, les armes et les relations et par le conseil CNT qui n’est pas voté par le peuple.
Il a dit dans une conférence que le temps est venu pour entendre la voix des Libyens et que la Libye a besoin d’un mouvement de démocratie constitutionnelle.
Ali Tarhouni, était le ministre des finances et du Pétrole du CNT puis premier ministre par intérim jusqu’à jeudi dernier..
Tarhouni était le principal candidat pour reprendre le ministère des Finances dans le nouveau gouvernement jusqu’à la dernière minute. Il a confirmé que le nouveau chef de gouvernement lui a demandé de rejoindre le gouvernement mais il a refusé en raison des défis de la transition et qu’il voulait parler librement.Tarhouni a déclaré aux journalistes, sans donner plus de détails qu’il voit un danger autour de la souveraineté de la Libye et a déclaré qu’il croit que la richesse du peuple libyen est en danger et que les questions économiques sont un grand défi. Il ajouté que le CNT a échoué dans l’intégration des diverses milices armées sous la direction de l’armée Libyenne.Tarhouni a insisté sur la sécurité des plateformes pétrolières, pour sortir la Libye de cette crise.

Libye – Fouzi Bouktef demande la révélation sur les circonstances de l’assassinat d’Abdel Fattah Younès (25 novembre 2011)

Source : ALGERIA ISP

ALGERIA ISP / Selon Misrata Hora (Pro CNT), un responsable de la communication des rebelles a déclaré que Fouzi Bouktef, le chef du rassemblement, va tenir une conférence de presse ce soir à l’hôtel El Fadil à Benghazi.
Il traitera dans sa conférence, un démenti sur les rumeurs rapportées par quelques sites parlant de son assassinat, et il fera un appel au CNT pour divulguer les résultats des enquêtes sur l’assassinat général Abdel-Fattah Younès.Libye –
L’arrestation du gouverneur militaire de Tripoli, Abdelhakim Belhadj à l’aéroport international de Tripoli (25 novembre 2011)
Source : ALGERIA ISp
ALGERIA ISP / Selon Akhbar El Mokawama Libya, l’arrestation du gouverneur militaire de Tripoli, Abdelhakim Belhadj à l’aéroport international de Tripoli après avoir essayé de quitter la Libye en présentant un passeport non enregistré et sous un faux nom.
Un bataillon des rebelles de Zenten l’ont arrété après que la police des frontières ont découvert que le paasseport n’est pas enregistré et sous un faux nom. En plus ils ont trouvé sur lui une grande quantité d’argent dans un sac.
Après l’arrestation, les rebelles de Zenten ont reçu un appel du président du CNT, Mostapha Abdel Jalil demandant aux rebelles et aux responsables de l’aéroport de Tripoli de laisser Abdelhakim Belhadj quitter le pays.
Libye – Une copie du faux passeport utilisé par Abdelhakim Belhadj pour quitter la Libye (25 novembre 2011)
Source : ALGERIA ISP
ALGERIA ISP / Selon Canal Zenten (Pro CNT), cette image est la copie du passeport trouvé sur le gouverneur militaire de Tripoli lors de sa tentative de quitter la Libye sous un faux nom.
Il était arrété à l’aéroport international de Tripoli, il voulait prendre le vol vers la Turquie. Les rebelles de Zenten ont trouvé sur lui un grand sac plein d’argent. Un appel téléphonique du numéro un du CNT, Abdeljalil exigeant sa relaxation et sa permition de le laisser quitter la Libye.
Sur le passeport, il est nommé Salem Ali Mahmoud né en 1968 à Tripoli. Passeport édité le 26/05/2011 à Benghazi. Numéro de passeport 565227.
Selon ALGERIA ISP, une nouvelle phase de guerre de clans dans le gouvernement ou le CNT a commencé depuis quelques jours.
Le ministre de la défense vient d’une tribu de Zenten c’est pour cette raison que les rebelles de Zenten se sont permis d’arrété Belhadj.
Il faudra poser beaucoup de questions sur ce départ précipité vers la Turquie sous une fausse identité ?!
– Est ce que Abdelhakim Belhadj est menacé et il veut sauver sa peau en quittant la Libye ?
Est ce qu’il voulait voyager en Turquie incognito pour une mission pour le CNT pour faire barrage aux interventions du futur parti de l’opposition du CNT composé de Shalgam, Jibril,… au près de la Turquie et l’Arabie saudite ?
Est ce qu’il est démoralisé et il veut changer de vie après sa défaite en ratant le poste de ministre de la défense?
Est ce que son vrai passeport est confisqué pour l’interdir de quitter la Libye?
Est ce qu’il a fini sa mission de détruire la Libye et l’offrir à l’occident, il est payé et il est rentré chez lui ?
Pourquoi autant de mystères !!??
Libye – La Conférence Libyenne des Amazighs appelle à suspendre ses relations avec le CNT (25 novembre 2011)
Source : ALGERIA ISP
ALGERIA ISP / Selon Misrata Hora (Pro CNT), la Conférence libyenne des Amazighs a appelé les
Amazighs libyens à suspendre toutes relations avec le CNT en raison de ce qu’ils appellent l’absence de représentation de l’Amazigh dans le nouveau gouvernement.
Le chef du conseil local de Jadou, Salem Ahmed Badrani, a dit que les Berbères ne sont pas satisfaits du nouveau gouvernement, parce qu’ils ne donnent pas les droits aux Amazighs, a estimé le nombre des Amazighs en Libye à environ un demi-million.
Au sujet du nouveau gouvernement, Badrani, a dit que certains ministres appartiennent à l’ancien régime ce qui a surpris tout le monde.
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.