Depuis quelque temps, Alassane Dramane Ouattara multiplie des voyages auprès des chefs d’Etas de l’Afrique de l’Ouest. Notamment le Togo, le Bénin, le Mali, le Niger et le Burkina Faso. Bref, tous les pays membres de la zone franc CFA ont été visités par Alassane Ouattara.
Mais la question préoccupante qui taraude plus d’un est de savoir ce qui fait courir Ouattara, au point de se transformer en véritable ”globe-trotteur”, eu égard aux visites en France (sommet de Deauville et sommet de l’UNESCO) et aux USA (Assemblées générales de l’ONU et annuelles du FMI et de la Banque Mondiale).

De sources diplomatiques crédibles, à l’ordre du jour de sa tournée ouest-africaine se trouvait en bonne place l’épineuse question des réfugiés ivoiriens, partis de leur pays suite à la crise post-électorale de fin 2010 et début 2011. Les mécanismes de retour au bercail de ces réfugiés présents dans ces différents pays, ont été étudiés. La question des exilés ivoiriens, qui commence à devenir une vraie ”plaie” pour le régime Ouattara, montre que la paix n’est pas encore définitivement revenue en Côte d’Ivoire, tant les réfugiés ivoiriens à l’étranger sont encore nombreux.
Au-delà des ”poches de déstabilisation” qu’ils pourraient constituer, selon le camp Ouattara, la question judiciaire reste pendante. Pour Ouattara, il importe que quand le processus de transfèrement à la Cour Pénale Internationale (CPI) du président ivoirien Laurent Gbagbo sera amorcé, aboutissent par la même occasion toutes les commissions rogatoires qui ont été lancées contre les dignitaires proche du régime du président Gbagbo, réfugiés dans les pays visités. …
Aussi aurait-il insisté auprès des chefs d’Etat des pays visités, sur la nécessité de mettre en branle les grandes oreilles (Renseignements généraux) de leurs Etats pour suivre de près tous les cadres, militants et patriotes proches du président Gbagbo qui sont en exil dans ces différents Etats.
Au Benin et au Togo particulièrement, Alassane Ouattara a mis un accent sur les questions de sécurité transfrontalières. Parallèlement aux rencontres qu’il a eu avec les chefs d’Etats de ces pays, son ministre ivoirien de l’Intérieur Hamed Bakayoko a eu des séances de travail avec ses pairs des pays susmentionnés…Lire la suite ici.
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.