C’est l’information qui circule actuellement dans tous les réseaux sociaux depuis plusieurs jours. Et jusqu’à ce que nous nous apprêtions à mettre cette information à votre connaissance, la société orange n’a apporté aucun démenti. Tout porte à croire que l’information est vraiment sérieuse. C’est une violation grave des libertés individuelles. Voici l’information qui vous invite à la prudence et à l’action 
Ivoiriennes, Ivoiriens, Chers Patriotes Africains, Grands Combattants pour la Liberté des Africains,
Depuis plus de six mois, le Président Laurent Gbagbo est en prison. Le peuple de côte d’Ivoire vit sous un régime de terreur .Les exploiteurs européens conduits par la France colonisatrice de SARKOZY et leurs suppôts ivoiriens veulent le traduire devant la Cours pénale Internationale (CPI) pour avoir dit non à la recolonisation de la Cote d’Ivoire. Pour marquer notre opposition à cet acte qui tente d’humilier à nouveau notre Président, il est lancé un boycott de produits français. L’opération démarre avec la compagnie de téléphonie mobile Orange.
A partir du 15 novembre 2011 et dans le cadre du nouveau projet de coopération en matière de défense entre la France et la Côte d’Ivoire, orange procédera à un enregistrement systématique des communications téléphoniques. Pour éviter qu’un mot prononcé ne nous conduise au cimetière ou en prison dans un contexte d’insécurité et d’arbitraire juridique, à partir du 15 Novembre 2011 nous devons donc nous débarrasser de toutes nos puces Orange. Nous devons également nous abstenir de répondre aux appels venant des numéros Orange et d’utiliser les clés USB de orange pour nous connecter à internet. En côte d’Ivoire, les numéros de cette compagnie commencent par : 07, 08, 09,47, 48, 49, 57, 58.
SARKOZY a utilisé des sociétés françaises dont Orange pour nous faire la guerre et enlever notre Président. Si nous n’avons pas d’armes pour combattre l’armée française, si nous n’avons pas d’autres réseaux pour nous opposer aux velléités impérialistes de SARKOZY, nous avons au moins notre liberté de consommer qui nous est acquise. Nous pouvons nous faire entendre à travers le monde autrement.
Si SARKOZY a choisi la force pour nous imposer un président en lieu et place du peuple de Côte d’Ivoire et de ses institutions, nous avons le devoir de lui faire comprendre pacifiquement qu’il met en danger les intérêts de son propre pays et que la souveraineté du peuple ivoirien est inaliénable.
Montrons au monde entier que c’est bien Laurent GBAGBO qui a gagné les élections et que nous restons opposés au coup d’état de la France qui l’a renversé et à sa déportation éventuelle à la CPI qui constituerait pour les ivoiriens et pour l’Afrique une humiliation de plus, totalement inacceptable.
Le temps d’agir est arrivé !!!
Mobilisons nous pour la souveraineté de l’Afrique
ABIDJAN LE 8 NOVEMBRE 2011
Le Comité pour la Restauration
de la Souveraineté Africaine (Le CORESA)
Le Secrétaire exécutif 
J.D LOKOSSUE
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.