Publié le9 novembre 2011 parAllain Jules

Mahmoud Ahmadinejad

C’est reparti pour un tour. Après le rapport de l’AIEA qui n’apporte rien, ne prouve rien, c’est tous les prédateurs qui menacent l’Iran de sanctions. Le gouvernement allemand tout d’abord, a plaidé pour de nouvelles sanctions à l’encontre de l’Iran, jugeant « alarmant » les résultats dudit rapport. Quant au président israélien Shimon Peres, bien avant que le rapport soit publié, il avait déjà averti l’Iran sur la possibilité d’une attaque militaire « plus proche qu’une option diplomatique ». On se demande bien pourquoi le bien fondé de cette sortie ridicule du président israélien. Netanyahou quant à lui a déclaré : il faut « arrêter la course de l’Iran vers les armes nucléaires ». Et pourtant, le cas israélien a été dénoncé par un scientifique, Mordechaï Vanunu, l’homme qui a informé le monde (et la presse britannique) de l’existence de dizaines d’ogives nucléaires soigneusement cachées par Israël. Il fut embastillé pour avoir fait ces révélations.

Mais pourquoi donc, tous, en choeur, veulent bombarder l’Iran sans preuve ? C’est simplement parce que, un Iran avec réellement un bombe atomique, rétablira un équilibre au Moyen et Proche-Orient dans la mesure où, tous les rapports y sont faussés. Ainsi, personne n’osera plus faire la loi. Notamment les États-Unis qui s’y comportent en roi du monde. Avant de jouer les donneurs de leçons, pourquoi ces pays qui ont à leur tête de criminels ne commencent pas d’abord par supprimer leurs bombes pour montrer l’exemple ? Ils parlent de dissuasion alors, pourquoi l’Iran n’aura-t-elle pas besoin de la même ? Mais au juste, avez-vous déjà vu un pays que l’Iran a menacé ? Ne me parlez surtout pas de la déformation des propos du président iranien qui n’a d’ailleurs aucun réel pouvoir, pour affirmer des choses impossibles à réaliser.
Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a réagit vivement aujourd’hui, en déclarant qu’il « ne reculera(it) pas d’un iota » sur son programme nucléaire. Il a bien raison. Il a notamment accusé à juste titre les responsables de l’AIEA d’avoir « sacrifié la réputation de l’Agence en reprenant les affirmations invalides des États-Unis ». Réaffirmant au passage que l’Iran ne cherchait pas à se doter de l’arme nucléaire. « Nous n’avons pas besoin de la bombe atomique, le peuple iranien est intelligent, il ne va pas construire deux bombes face aux 20 000 bombes que vous possédez », brocardant les Occidentaux.
Il y a trop d’injustice !
Retrouvons-nous à minuit pétante
Source : Allainjules
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.