MOUAMMAR KADHAFI, le guide Libyen
1- O Afrique, ne retiens pas tes larmes !
O peuple d’Afrique ! Digne peuple Noir, ne retiens pas tes larmes ! Pleure à gorge déployée, car ils viennent de commettre le meurtre le plus horrible de l’histoire moderne de l’Afrique; ils l’ont tué chez lui, à la maison comme le guide l’avait souhaité en son temps : «si je dois mourir, c’est chez moi, dans mon pays et nulle part ailleurs». Alors que de mauvaises langues, les ennemis de l’Afrique, les aigris du succès libyen, avaient annoncé sa fuite hors de sa terre natale, information démentie par le porte-parole du guide, voilà que le jeudi 20 Octobre 2011 a fait l’écho brusque d’une mort tragique, la mort du colonel Mouammar Kadhafi. Ils ont tiré sur lui sans sommation sans doute parce qu’il est africain. IL aurait succombé à la suite de ses blessures à lui infligées par l’OTAN.

2-L’OTAN ! Pour tuer ?
L’Otan, cette organisation de la mort mondiale a accompli son devoir sous l’œil silencieux de l’ONU et du monde. Ah ! Pourquoi vivre si tant est que notre vie doit être téléguidée et orientée par un autre plus fort que soi ? L’ONU mérite-t-elle encore son appellation ? S’étonnait un pauvre. La coalition occident-USA, sous le fallacieux prétexte de donner un caractère démocratique aux pays africains, impose sans être inquiétée, qui ils veulent à la tête des pays africains. Ceux qui ont le malheur de créer leur miroir afin de mettre en exergue sans complaisance, avec courage, les images macabres dont ils sont le plus souvent auteur sur le continent noir, sont aussitôt taxés d’insoumis, de dictateur ; la coalition de la mort se précipite pour les dégommer.
3-Rire aujourd’hui pour pleurer après et toujours !
J’ai mal au cœur pour les vrais libyens, ceux qui n’ont pas jubilé lorsque les rebelles ont envahi Bengazhi. Ils (libyens authentiques) savaient et ont toujours vu en Kadhafi, l’image du Sauveur de l’Afrique. Oui ! Tous ceux qui rient aujourd’hui, tous ceux qui exultent parce que Kadhafi a été tué, rient en réalité pour la dernière fois ; ils jubilent puisqu’ils n’auront plus cette joie après ; le sens commun est unanime pour affirmer que tout a été détruit en Libye sauf les puits de pétrole. Que ceux qui ont des yeux, voient et ceux qui ont des oreilles entendent car loin d’être partisan du pessimisme, la Libye après le Colonel Kadhafi sera un lieu d’ossements desséchés. Le cas Irakien détruit volontairement par les USA achève de convaincre qui conque veut encore au 21ème siècle s’engouffrer dans les considérations partisanes et fébriles. Il s’agit de prendre le pouls du monde et se rendre compte comment il va. Les Irakiens qui avaient crié de joie quand Saddam Hussein avait été chassé du pouvoir, retrouvé puis pendu, que disent-ils aujourd’hui ? Continuent-ils de rire, de jubiler ? Ou sont-ils en train de compter les morts chaque jour qui s’élève ?
Quel est le combat de l’Afrique ? Est-elle capable de se battre pour son autonomie ? Ou va-t-elle continuer à pactiser avec le diable ? En effet, le diable possède multiples facettes d’actions ; soit directement, soit par personne interposée. Pour le cas de l’Afrique, les Occidentaux… emploient la technique de l’interposition. Ils utilisent les Africains eux-mêmes.
4-L’Africain un bourreau pour son propre pays et pour sa propre Afrique
Les cas vraisemblables d’interposition en Afrique son légions. La plupart des chefs d’Etat africains sont des faiseurs de coup d’Etat sous plusieurs formes. Tout vrai africain sait que c’est une réalité. En venant au pouvoir, ces pseudo présidents, n’ont de cesse à promouvoir les idéaux de la métropole au lieu de promouvoir les valeurs des peuples dont ils attendent être l’émanation. Ils peuvent rester au pouvoir 27ans durant et chercher à briguer un autre mandat, ils peuvent être vieux, très vieux, logiquement incapables de mener les affaires d’un Etat qui demandent abnégation, santé… tant que les intérêts des occidentaux ne sont pas menacés ; on les applaudit des deux mains et on leur déroule le tapis rouge dans les grandes capitales du monde. Là, ils ne sont ni dictateurs, ni détourneurs de deniers publics ; mais ils sont les présidents selon le cœur des dieux de la terre, et rien ne peut leur arriver.
5-Kadhafi le ‘’dictateur’’ est mort, et après ?
Pour l’instant, c’est une coalition comme un iceberg appelée CNT ou Conseil National de la Transition qui a mis à sac le pays. 42 ans après, les acquis de la Libye pourraient être sauvegardés mais hélas ! L’orgueil et la recherche effrénée du pouvoir ont prévalu sur le bon sens et l’amour de la Libye. La mort de Kadhafi constitue une victoire pour l’occident, qui dit mieux ! Voici un homme qui quoi qu’ayant un passé tumultueux, avec le temps, engage son pays sur la voie du développement réel défiant toute concurrence. Les Libyens vivaient déjà sur terre le paradis d’en haut. Si l’on fait les statistiques comparatives du niveau de couverture en matière sociale, on saura bien que la Libye n’avait rien à envier à la France et partant tous les pays dits développés.
Subitement, l’idée de le tuer hante l’occident tout simplement parce que les libyens vivent bien. Par eux et grâce à eux, d’autres pays africains pourraient leur emboîter le pas et ce serait le chaos en Occident. On a beau dire que l’Afrique ne compte que 1% dans le PIB mondial, mais que l’occident fasse un jeûne de deux ans sans semer la pagaille en Afrique et on verra que malgré les difficultés, l’Afrique sortira non seulement la tête de l’eau mais surtout elle se baignera et sera parée de ses plus beaux habits, signe de sa résurrection.
6-L’Afrique ressuscitera bientôt
Je crois fortement en la résurrection de l’Afrique au moment venu ; elle a les hommes qu’il faut aujourd’hui; courageux qui croient au miracle Africain ; par leurs écrits, ils donnent de la voix et une vapeur galvanisante s’en dégage. Lisez les écrits de David Gakunzi, savourez le franc parler de Jean Paul POUGALA, extasiez-vous de la rigueur de Calixte BEYALA… Par ailleurs, les ressources pétrolières, minières, agricoles sont indéniables et incalculables en Afrique. Pourquoi un tel continent devrait toujours être la risée des profiteurs ? Pourquoi croiser les bras alors que tous nous avons besoin du bonheur ? Certes, l’Occident a les armes, mais nous, nous avons le courage et la force, l’Occident a la technologie mais nous avons l’intelligence qui est le socle de la technologie ; l’une des preuves et non des moindres, se trouve sous la plume du collectif Sénégalais Mamadou WADE et Cheikh Koureyssi BA in « Laurent Gbagbo, c’est le plus difficile qui est le chemin » pp.148-153 :
– le nègre John V. Smith invente les freins de voitures le 23 Avril 1872
– John Stenard invente le réfrigérateur le 14 juillet 1891
– le Professeur Cheikh Anta Diop, physicien et égyptologue de renom, mort en Avril 1986, a prouvé, grâce au carbone 14, le caractère nègre de l’Egypte antique, ruinant définitivement les thèses occidentales qui déniaient la négritude de la civilisation bâtie dans la patrie des pharaons.
Le chapelet d’inventions par les Africains est loin d’être achevé. Bravo les Africains ! Nous allons faire davantage, j’en suis convaincu et c’est cela qui inquiète les occidentaux et les Américains. Ils ne sont pas sûrs de gagner le combat avec les règles équitables. Nous nous faisons confiance. C’est pourquoi, nous demandons une trêve de deux ans seulement d’accalmie. Dans ce sens nous demandons que les occidentaux achètent simplement au prix normal nos produits car nous faisons autant quand il s’agit de tout ce qui provient de l’Occident. Si la promotion des échanges corrects et équitables entre les pays est une réalité, alors la paix véritable dans le monde sera garantie. Si au contraire, on magouille, on torpille, on écrase et on règne en maître comme nous l’avons vu et vécu en Libye, où 22 alliés en provenance de l’Occident (France et suppôts) et des USA ont imposé non sans souffrir leur hégémonie en Libye, il est clair que la paix tant recherchée sera une vue de l’esprit et sa précarité sera davantage plausible. C’est le lieu de louer sérieusement la bravoure de Mouammar Kadhafi ; il a lutté avec les occidentaux pendant plus de six mois ; il s’est mesuré à la hargne, à la technologie des grands de ce monde. Il a été renié par ses propres frères africains parce qu’apeurés pourtant murmurant en eux-mêmes pour certains ‘’à quand l’honneur de l’Afrique’’. Pour d’autres, ‘’si on s’unissait vraiment ça allait nous arranger’’. Mais, qui sera le chef de fil ? Le monde est en train de bouger donc l’Afrique elle aussi va bouger et faire bouger le monde davantage parce qu’elle est le soubassement du monde. Un proverbe africain dit quand on se moque de toi ou on t’humilie en public, ce n’est pas tant ton suicide qu’on recherche mais plutôt ta prise de conscience gage de ton élévation. L’Afrique va-t-elle s’élever, se ressaisir et rebondir après avoir entendu les propos des grands de ce monde ?
7-Les propos après l’assassinat de Kadhafi
Oui, Kadhafi a été tué. Et Nicolas Sarkozy, Obama, Cameron, Berlusconi, Ban ki Moon, tous se sont réjoui de sa mort. Voilà ce qu’ils ont dit selon la source AFP et rapporté par FratMat n° 14071 :
Nicolas Sarkozy : « …une page nouvelle s’ouvre pour la Libye celle de la réconciliation et la liberté… »
Barack Obama : « …cela marque la fin d’un chapitre long et douloureux pour les habitants de Libye qui ont désormais une chance de pouvoir déterminer leur propre destin dans une Libye libre et démocratique.»
David Cameron : « c’est un jour où il faut se souvenir des victimes de Kadhafi… »
Ban ki Moon : « …à l’évidence, ce jour marque une transition historique. Le chemin à parcourir pour la Libye et son peuple va être difficile et rempli de défis »
Vatican (Card Bertone Tareisio) : « …Nous devons travailler pour le peuple Libyen et pour que tous coopèrent pour la reconstruction… »
8- S’ils s’étaient tu, c’était mieux !
Des propos qui n’ont de sens que lors qu’on se met du côté des vainqueurs. Sinon comment une guerre absurde et insensée peut-elle ouvrir une page de liberté et de réconciliation ? Détruire volontairement ce beau pays et parler ensuite de reconstruction et de réconciliation, c’est diabolique et non catholique. Il aurait fallu dire : nous devons travailler pour le peuple Libyen et pour que tous coopèrent dans le désordre ainsi que nous l’avons voulu ou encore une nouvelle page d’hégémonie étrangère vient de s’ouvrir, youpi pour les occidentaux. En fait, pour eux, Kadhafi retardait, mieux il confisquait la liberté du peuple ; mais diantre ! Que devient le monde ? Pourquoi détruire ce qui est déjà construit et bien en état et ensuite être hanté par une quelconque reconstruction ? Pourquoi alors détruire ?
Aux USA, quand les Démocrates et les Républicains étaient en désaccord sur le Budget Américain, il a suffi qu’Obama donne un ultimatum et le consensus a été trouvé sans que personne ne vienne les embrouiller ; ils savent s’attendre pour l’intérêt de LEUR PEUPLE. En Belgique (occident), il n’y pas de président, cela fait plus de six mois ; ce pays continue sa marche comme si tout était normal ; la liberté du peuple n’est point confisqué parce qu’ils sont des blancs, la Grèce a un problème de finances publiques qui ne dit pas son nom ; malgré les aides multiformes, elle n’arrive pas toujours à s’en sortir, on oblige les autorités à mettre en place des mesures d’austérité auxquelles le peuple s’oppose. Un référendum est aussi refusé par le peuple. Le premier ministre Papandréou plaide pour un gouvernement de coalition. Personne ne demande au gouvernement de démissionner. Là-dessus, M. Sarkozy a dit avec fierté : « l’Europe est une civilisation et quand un membre a un problème, il est nécessaire de l’aider ».
Quand il s’agit de l’Afrique, toutes les oreilles des grands de ce monde sont dressées comme celles du lapin affamé. Mais croyez-moi, si l’Europe est une civilisation, alors l’Afrique est la source de toute civilisation car elle est le berceau de l’humanité. De plus, les chercheurs tels Günter Brauer, Cheikh Anta Diop, Diodore de Sicile, affirment qu’en l’état actuel des connaissances scientifiques, on doit reconnaître que le continent africain a vu naître les premiers hommes, les premières grandes civilisations, les premières sciences ainsi que les premières croyances religieuses allant du polythéisme au monothéisme. Certes, l’Afrique se cherche présentement mais elle va se retrouver, c’est sûr ; l’Europe n’y pourra rien parce que le Seigneur, le Maître de l’Univers visible et invisible l’a écrit, promis.
9- L’Occident entre la déchéance et la honte
Le moment viendra et il n’est sans doute pas loin où l’on demandera aux Libyens d’aller aux élections pour élire un président. Le CNT signifie Conseil National de Transition. En profondeur de sens, il consacre le désordre de la Libye ; l’unanimité s’est faite autour des rebelles pour être les marionnettes de l’Occident afin de chasser kadhafi du pouvoir. Le bon sens aurait voulu que le CNT devienne par la suite le CND c’est-à-dire Conseil National de Démocratie. Ainsi on éviterait de voter car le vote enverra à coup sûr, discorde, grincements de dents ou de gencives. Les amis d’hier deviendront les ennemis demain. La suite des évènements nous situera. Mais, déjà, nous anticipons pour affirmer que les Libyens viennent d’entrer dans une escarcelle de désordre où la paix ne sera pas de demain. Autre Question : s’ils ont tous jubilé, y a-t-il une raison de voter encore ? Le guide de la Jamahiriya Libyenne a été extirpé comme une vermine de la Libye ; après sa mort, on verra bien l’actualité nous situer. En Libye, il n’y avait pas de facture de courant ni d’eau ; maintenant on verra bien si les acquis seront préservés.
Par ailleurs, l’on parle d’une nouvelle ère de liberté et de démocratie en Libye ; des mots en l’air et dénué de vrai sens. Sur quoi se base-t-on pour avancer de telles âneries ? Les nouvelles autorités ont annoncé à qui veut l’entendre qu’elles gouverneront le pays sur la base de l’islam donc de la charia. Sur cette question, Alain Juppé rassure les français que la France sera ‘’vigilante’’. Les nouvelles autorités, les amis de la France pour chasser et tuer Kadhafi sont avertis ; la France sera vigilante ; en clair, elle pourra rééditer son exploit si elles se trompaient à ne pas obéir. On voit aisément que ceux que la France met au pouvoir n’ont pas le droit d’avoir une volonté propre. Marie le Pen pour sa part, se conforte dans sa position selon la quelle la Libye sera une dictature islamiste.
10-L’heure de la responsabilité
L’heure est venue de s’interroger sur le rôle de chaque africain et du peuple africain lui-même sur sa responsabilité vis-à-vis de sa destinée. Alors que son excellence Jacob ZUMA, le président Sud Africain et envoyé spécial de l’OUA, négociait un cessez le feu entre les proKadhafistes et les rebelles, l’OTAN continuait à larguer des bombes sur le peuple libyen, ses constructions, ses réserves, ses installations électriques… Au vu de ce comportement barbare adopté par les ennemis de la Libye, en fin de mission, le facilitateur eut à dire : « les bombardements gênent la négociation » sans qu’une voix unanime africaine ne dise ‘’ça suffit’’, ‘’trop c’est trop’’.
Sur toutes les chaînes de radio et de télévision de renom ( RFI, France 24, ITélé…), à quiconque voulait l’entendre, on disait : «les rebelles ont attaqué, les insurgés sont a Misrata… ». Or, qui parle de rebelles, parle forcément de ‘’récalcitrants’’ de ‘’hors la loi’’, de ‘’bandits’’. Bizarrement, aujourd’hui, c’est facile de pactiser avec le rebelle, l’encourager, le soutenir ; c’est un monde en l’envers et ça se passe seulement en Afrique ; qu’attendons-nous pour dire ça suffit ?
Le Guide Libyen a été assassiné et son corps tout comme celui de son fils a été étalé sur la place publique. Le faisant, on pensait l’humilier à fond ; pourtant on faisait sa publicité et son éloge. Tous les hommes mourront un jour ou l’autre, soit accidentellement, soit par assassinat, soit par cause de maladie… mais la mort c’est la mort. Après la mort, ce qui reste de tout homme, c’est le bien ou le mal accompli avec abnégation. Il ne s’agit pas d’écrire le bien ou le mal sur du parchemin mais il faut le concrétiser et c’est cela la réalité et l’essentiel de la vie : choisir le bien ou le mal jamais les deux.
C’est pourquoi, nous avons écrit ce poème méditatif pour la prise de conscience du peuple Africain :
Belle mort !
O quelle mort authentique ! Dignes fils de la terre, engloutis dans la mère génitrice au temps inopportun ! Les voici ! Ces fils et ces filles qui rendent l’âme souriant pour leur conviction vitale.
Pour certains, c’est pour leur foi religieuse; Regardez ! Etienne a été lapidé puis tué, Simon Pierre cloué la tête en bas. Des milliers et j’en passe ! Tristes humainement ! Mais gaieté dans le Seigneur ! Ils sont morts sans murmure. Et sans faillir à leur devoir. Ils ont baigné dans la vérité évangélique ! Ils sont morts avec la vérité. Torturés, Avant de mourir, ils ont pardonné ; ils ont chanté en chœur : Père, ne leur compte pas ce péché.
D’autres sont morts pour leur engagement politique mû par le souci du bien-être social avéré. Martin Luther King a été assassiné ; Malcolm X a été assassiné ; Patrice Lumumba a été assassiné ; Thomas Sankara a été assassiné. ; Kadhafi a été assassiné. Laurent GBAGBO est en prison. Des milliers et j’en passe. Ils étaient coupables pour leurs bourreaux mais c’était de vrais innocents au regard de ceux qui ont une conscience droite. Leur sang comme un signe indélébile a tracé les sillons d’un avenir meilleur pour leur peuple.
En définitive, j’ai compris que l’essentiel de l’existence, n’est ni la mort naturelle, ni la mort provoquée par une tierce personne, ni la richesse, ni la pauvreté, ni même l’orgueil mais la vie avec Dieu pour toujours ! Du coup, celui qui a une conviction personnelle, sociale voire celui qui a une foi intrépide en Dieu ne s’appartient plus à lui-même, il appartient plutôt à cet autre supérieur à soi. Il dit comme Saint Paul : « ce n’est plus moi qui vis mais c’est Christ qui vit en moi ou encore pour moi, vivre c’est le Christ et mourir est un gain ».
L’Africain est ainsi invité à méditer cette conviction personnelle. Que l’injustice fasse rage depuis des siècles, que Dieu agisse maintenant ou demain en faveur de l’Afrique, notre gaieté ne doit à aucun moment prendre un coup. Puisse Dieu demeurer notre socle indéracinable éternellement.
Telechargez la version pdf MOUAMAR KADHAFI
Copies : Infodabidjan.net
Blog : www.padrejules.blogspot.com
Quotidien: Aujourd’hui
Quotidien : La Nouvelle
Fraternellement, Jules FEGBO
Un optimiste pour le bonheur Africain
www.padrejules.blogspot.com
Source : Infodabidjan
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.