* Tout porte à croire que la Syrie pourrait être investie de soldats de l’OTAN pas avant longtemps! L’histoire se répète à la virgule près… Est-ce que la prophétie contre Damas de Ésaïe 17 est sur le point de s’accomplir?
Plan de la Ligue Arabe pour la Syrie

Un comité ministériel de la Ligue arabe, réuni ce dimanche à Doha, a proposé à la Syrie un plan pour mettre fin à la violence dans ce pays et la délégation de Damas a promis une réponse pour lundi, a déclaré le premier ministre du Qatar, cheikh Hamad Ben Jassem Al-Thani. S’adressant aux journalistes après la réunion, cheikh Hamad a pressé le président Bachar al-Assad de prendre des mesures « concrètes », loin de « toute tergiversation », pour mettre fin à la violence dans son pays.
La délégation syrienne, conduite par le ministre des Affaires étrangères, Walid al-Mouallem, « passera la nuit à Doha pour apporter sa réponse » au plan arabe, a-t-il encore dit sans préciser la teneur exacte des propositions faites aux Syriens. Il a ajouté le comité ministériel devrait se réunir mercredi au Caire, siège de la Ligue arabe, pour faire le point sur les tractations en cours avec Damas.
« Des mesures concrètes pour empêcher ce qui est arrivé dans d’autres pays »
« Qu’il y ait accord ou pas (avec Damas), une réunion est prévue mercredi au Caire », a-t-il dit, soulignant que « l’important, c’est la mise en oeuvre » du plan proposé. « Ce qui est requis, ce sont des mesures concrètes pour empêcher ce qui est arrivé dans d’autres pays », a déclaré aux journalistes cheikh Hamad, interrogé sur l’avertissement lancé par M. Assad contre un séisme dans la région en cas d’intervention occidentale contre son pays.
Il semble faire référence à la Libye où une intervention de l’Otan avait contribué à la chute du régime du colonel Mouammar Kadhafi, dans la foulée des révoltes ayant chassé du pouvoir les présidents tunisien et égyptien. « L’ensemble de la région est exposée à une grande tempête. Et il importe que les dirigeants sachent comment se comporter (mais) pas par des tergiversations et des tromperies », a averti le responsable qatari, qui a présidé la réunion.
Climat tendu
La réunion de Doha s’est tenue dans un climat tendu, la Ligue arabe ayant exprimé dans un message au président Assad hier « son rejet des meurtres de civils » et « l’espoir que le gouvernement syrien prendra les mesures nécessaires pour les protéger ». Le ministère syrien des Affaires étrangères avait répliqué en se déclarant « étonné que le comité arabe ait basé sa position sur les mensonges diffusés par les chaînes de télévision qui incitent » à la violence.
Le comité qui s’était réuni mercredi à Damas avec le président Assad l’aurait averti que l’échec de la médiation arabe aboutirait à une internationalisation de la crise », notamment un embargo économique, d’après l’influent quotidien koweïtien Al-Qabas.
Source:
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.