Marine Le Pen (FN) dénonce l’arnaque de la loi Pompidou-Giscard de 1973 (insérée au niveau européen avec l’article 104 du traité de Maastricht, puis article 123 du traité de Lisbonne), qui a privatisé la création monétaire au dépend du peuple.
Cette loi nous amène à payer plus de 40 milliards d’intérêts par an aux banques et aux marchés financiers!
Comme le disait Maurice Allais (Prix Nobel d’économie), il faut que la France retrouve son droit régalien à la création de sa monnaie.
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.