Getty Images

Ce jeudi tous les « médias main Stream » nous ont aspergé de crie de joie et de jouissance suite à l’incroyable exploit du sommet européen.

Les bourses se sont mis à grimper toute seule confirmant le retour de la confiance et donc de la croissance.
La situation s’est donc complètement retournée en trois jours. Là où nous avions vu une crise terrible se profile désormais la lumière au bout du tunnel !
Mais est ce bien la vérité ?
Croyez vous vraiment que la réunion d’une trentaine de personnes durant 24 heures puisse solutionner une crise qui se développe depuis des années ?
Bien évidemment non, comme toujours lorsque les « médias main Stream » mettent en marche leur machine à lavage de cerveaux c’est qu’il y a plus d’une anguille sous roche !
Tout d’abord l’annonce de la remise de 50% de la dette grecque (payée par les banques) est fausse. Il ne s’agit que de 33 % de la dette grecque : ce qui n’est pas pareil du tout.
Dans un jeu subtil de camouflage et d’écriture comptable, les chefs d’états européens ont mis de coté une partie des dettes grecques qui ne seront pas concernées par la mesure de liquidation. Cependant pour faire bonne mesure, ils n’ont mis en avant que les dettes qui seraient impactées par la ristourne …
Du coup, la Grèce va assez rapidement comprimer son économie par des taxes et des impôts qui vont finir de tuer la croissance et précipiter le pays dans un déficit accru.
Les économistes indépendants (qui ne sont pas au FMI ou dans une banque d’état) tablent sur un retour à la table des négociations pour un nouveau plan d’aide dans 6 mois au maximum : seulement dans 6 mois les caisses seront complètement vides.
Cela veut dire que dans 6 mois, il y a de fortes probabilités que la Grèce sorte de la zone euro a moins que le Portugal ou l’Italie n’aient sombré entre temps …
Vous me direz et la Chine dans tout cela ?
Les chinois sont diablement malins, ils ont compris que le système global était en passe de s’effondrer.
Mais plutôt que de le laisser mourir immédiatement, ils ont accepté de prêter une petite somme (au vue de leur formidable réserve de cash) pour maintenir une activité en Europe.
C’est certainement le temps nécessaire qu’il faudra à la Chine pour compléter et terminer son opération d’achat massif d’or. Et oui, les chinois ont commencé depuis un moment déjà à échanger les papiers imprimés dollar ou euro en lingot d’or ….
De toute façon, en dehors de tout concept technique, qui peut penser un instant que l’on puisse solutionner un problème massif d’endettement en empruntant toujours plus à des tiers?
Attendons de voir.
Source: Analyseur
Infodabidjan.net
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.