Dans cette troisième vidéo ci-dessous, vous verrez l’horreur à son comble et la suite du témoignage de cette jeune femme violée à Bouaké par les forces nouvelles (rébellion armée du nord pro-ouattara) qui l’ont transmis le virus du VIH-SIDA. Ce sont des corps de militaires, gendarmes, de femmes, jeunes et enfants calcinés, brûlés vifs (voir les images ci-dessous)…Qu’est-ce qui peut justifier une telle monstruosité ?
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.