Getty Images
Le parti d’opposition ivoirienne, Liberté et Démocratie pour la République (Lider), fondé par Mamadou Koulibaly, président de l’Assemblée nationale et ex président par intérim du FPI, maintient son refus de participer au scrutin législatif si ses conditions (sécurité) ne sont pas réunies, à 24 heures de la clôture des candidatures, selon son numéro deux Claude Brissi.
LIDER tiendra son premier congrès en novembre et Claude Brissi a été désigné président du comité d’organisation, a-t-on appris mardi auprès de la formation politique.
Source: Alerte Info – Le Nouveau Courrier
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.