Publicités
Situation en Libye 25 octobre

Situation en Libye 25 octobre

Rapports de la résistance libyenne
International (LVO) : la chaîne de télévision Al Libia, a déclaré: «Le fils de Muammar al-Kadhafi, Saif al-Islam et le porte-parole du gouvernement légitime de la Jamahiriya, Moussa Ibrahim sont en bonne santé et totalement saufs. Prêt pour la guerre depuis longtemps. Sourcé militaire »
Soyez patient, frères et sœurs. Le calme apparent n’est que le calme avant la tempête. 

Rapports de la résistance libyenne :
– Les forces armées libyennes ont encore beaucoup de moyens pour se battre et sont encore plus fort qu’auparavant.
– Le moral des soldats est assez élevée, nous sommes déterminés à nous battre jusqu’au bout.
– Nous avons des armes, des volontaires, de l’argent, et le reste nous le laissons à Dieu .
– Dans les prochains jours vous allez entendre de bonnes nouvelles « 
Tripoli: Dans le quartier d’Abu Salim, qui souffre depuis longtemps d’explosions tonitruantes, sont entendues, à nouveau, des tirs féroces et sanglants. Les résistants continuent à résister vaillamment à la horde de bandits. Les corps de plusieurs dizaines de rats, qui ont été tués, ont été récupérés par une dixaine d’ambulances.
Syrte: La ville est le théatre de fusillades féroces entre les insurgés et les combattants de la résistance. Le long siège et les bombardement criminels ont forcé les civiles à fuir la ville, qui est complètement détruite et transformée en une ville fantôme, remplie de l’odeur de mort.
En raison du fait que l’OTAN a bombardé la ville avec des bombes chimiques, le leader de la révolution libyenne et ses hommes ont décidé d’opérer un mouvement stratégique de ses troupes.
Bani Walid: Les combattants verts continuent de résister à l’agression et se battent férocement pour défensre leur ville que les civils ont été forcés de quitter. Selon la propagande de l’OTAN, Bani Walid est occupé, maisce n’est rien de plus qu’un autre désinformation. Beaucoup d’équipes du CNT ont quitté le front de Bani Walid et sont retourné à Misrata et Tripoli.
Zawiya: Les rebelles ont arrêtés environ 70 médecins et infirmières dans Zawiya en les soupçonnant dêtre soit disant liés au régime du colonel Mouammar Al-Kadhafi. Selon les rebelles, un certain nombre des personnes arrêtées avaient soigné des membres des familles du gouvernement de Kadhafi.
Misrata: Les brigades Misraty, composée de 40% de combattants étrangers ont annoncé une vendetta Touareg, «Frère Kadhafi est de notre tribu. Il est de notre peuple et nous, les brigades Misraty, le vengerons « , disent-ils. Puis les autres tribus de la Libye ont également promis de massacrer les criminels.
Les combattants vert, ont annoncé le lancement imminent de l' »Opération Adem Sahra » (le sang du désert), qui prévoit l’élimination de tous les traîtres et les rebelles, en représailles pour les âmes des martyrs de la Libye.
Des Bandits à Misurata ont arrêté l’un des cousins de Mouammar Kadhafi, Ahmed Ibrahim, un savant arabe bien connu. Selon des témoins oculaires, des voyous ont atrocement torturé Ibrahim, il a ensuite été pendu à un arbre sur la rue principale de Misrata, il était inanimé et son corps montre des signes de tortures.
L’agence Seven Days News a très vivement exhorté tous les gens qui se soucient du sort des prisonniers, afin de convaincre la communauté internationale et les organisations des droits humains à faire pression sur le CNT, qui commet toutes sortes de tortures sur les gens à Misurata, Benghazi et Tripoli …





Un convoi de l’OTAN soufflé par un IED, au moins 8 mercenaires tués
International : notre source nous apprend que les derniers rapports indiquent qu’au moins huit mercenaires de l’OTAN ont été tués sur la route principale qui relie Syrte avec Waddan.

Selon notre source, il est encore difficile de savoir si le convoi se dirigeait vers Waddan, ou vers Syrte au moment ou il a été frappé par un engin explosif improvisé détruisant au moins deux véhicules armés.

Cette opération de neutralisation de l’agresseur, intervient après que les Forces de Défense libyennes aient déclaré le passage à une nouvelle phase de la résistance, à la guérilla.


Les IED ont montré leur efficacité dans de nombreux pays confrontés à l’invasion étrangère comme l’Irak et l’Afghanistan ou des milliers de militaires et mercenaires étrangers ont soit perdu la vie ou sont devenus handicapé pour le restant de leurs jours avec toutes les conséquences physiques et psychologiques que cela entraine, sans parler des conséquences pour leurs familles et leurs proches. Tout cela pour le portefeuille de lâches qui n »enveront jamais leurs propres enfants et qui n’iront jamais eux-même sur un champ de bataille contrairement à ceux qu’ils agressent injustement


Source : Hassan Alliby pour tous les opprimés, stcom.net. 




Libye – Urgent Exclusif/ le fils du ministre de la défense Abou Bakr Younes, raconte l’histoire de la capture du guide Kadhafi (25 octobre 2011)

Publié le 25/10/2011 à 11:38

Source : ALGERIA ISP

ALGERIA ISP / 

Selon Zengtena, une déclaration du fils du martyr Abou Bakr Jaber Younes, le ministre de la défense de Jamahiriya. Il est l’un des moudjahidines qui était au front à Syrte, où il accompagnait son père, Abou Bakr Younes et le martyr le guide Mouammar Kadhafi et Moatassem Kadhafi.

Le fils de l’ancien ministre de la défense qui est capturé par les rebelles, raconte:

Nous étions avec le martyr mon père, mon frère et le martyr Mouammar Kadhafi et Moatassem Kadhafi dans la ville de Syrte, le blocus a atteint son apogée et les choses sont devenues plus compliquées lorsque le bunker du stock d’armes a été bombardé par l’aviation de l’otan. Ce bunker était dans le quartier résidentiel n°2 à Syrte. Le bâtiment et son bunker ont étaient frappés par plus de 6 frappes de l’aviation de l’otan, nous avons passé la nuit sans munitions.

Le mercredi soir, le martyr Mouammar Kadhafi a décidé de sortir de Syrte et de rediriger dans le sud vers sa ville natale (Bou Hadi), où nous avons pris le reste de balles qu’ils nous reste et nous avons équipé nos voitures.

A ce moment là, le ministre de la défense et Moatassem Kadhafi ont préparé un plan d’évacuation pour un retrait du quartier n°2 et le plan était bien ficelé qui prévoit de disperser l’ennemi sur des leurres afin de tromper l’ennemi et sortir le guide Kadhafi saint et sauf.

Le jeudi 20 octobre 2011 à 4h du matin, nous avons fait la prière Fodjr derrière le guide Mouammar Kadhafi, et nous étions près 496 combattants de la résistance et nous nous sommes répartis selon le plan en 3 convois.

Le premier convoi sort de la ville de Syrte à exactement à sept heures du matin vers la direction est de Syrte et se compose de 40 voitures et sa mission est de retirer l’ennemi des premières lignes du front et le disperser.

Le deuxième convoi de 34 voitures se dirige vers le sud et son objectif de retirer et déstabiliser l’ennemi de la région ouest de Syrte.

Dans le dernier convoi qui se compose de 70 voitures qui portait le guide Kadhafi et ses compagnons.

Il restait 56 combattants de la résistance libyenne comme snipers dans le quartier n°2 pour affronter les rebelles et retarder leurs avances au quartier.

Le premier bataillon « convoi » et le second se sont affrontés avec les rebelles de l’est de Syrte (les rebelles de Benghazi) et les rebelles de l’ouest (rebelles de Misrata) et puis le bataillon n°3 (convoi n°3 composé de 70 voitures) est sortie du centre ville de Syrte et s’est éloigné de 12 km sans voir aucun rebelles. Le plan a très bien fonctionné.

Le martyr le guide Kadhafi était dans la voiture n° 21 alors que le ministre de la défense, son fils et Moatassem Kadhafi étaient dans la voiture n°22. Les numéros de voitures ont était placés pour organiser le processus du retrait de Syrte.

A 8h45 du matin, nous avons entendu les avions de l’otan ensuite nous nous sommes dispersés du convoi pour éviter les frappes des avions. Quelques instants, ces avions ont frappé la première voiture du convoi, la voiture n°17, tous les occupants sont morts et puis ils ont frappé la voiture n°11 qui était à la fin du convoi, ils l’ont détruit et tuer ses occupants.

La plus grande explosion était celle qui a ciblée la voiture du guide Kadhafi, ils n’ont pas visé sa voituré directement mais ils ont tiré à côté de sa voiture. Sa voituré s’est retournée. Il est sorti vivant avec les autres combattants. J’ai vu Moatassem Kadhafi et les gardes corps.

Personne ne savait que le guide Kadhafi était dans le convoi sauf moi et le martyr le ministre de la défense.

Soudainement, les avions de l’otan nous ont bombardé avec une bombe qui a explosé avec une fumée épaisse blanche. C’est là, où j’ai perdu conscience, en se réveillant je me suis retrouvé prisonnier à Misrata et j’ai vu les martyrs ; mon père, le guide Kadhafi et Moatassem Kadhafi.

Voilà toute l’histoire de la capture du guide Kadhafi et ses compagnons. A 9h00 du matin, le guide Kadhafi, Moatassem Kadhafi et le ministre de la défense étaient capturés.

Les rebelles ont diffusés l’information à 12h00.

Allah yarham alchouhada et Que Dieu bénisse les Martyrs 

Libye – Est ce que réellement le CNT a enterré le guide Kadhafi ou bien il la brulé à Misrata (25 octobre 2011)

Publié le 25/10/2011 

Source : ALGERIA ISP

ALGERIA ISP / 

Selon Zengtena, les médias mensonges viennent de diffuser l’information annoncée par le CNT déclarant que le CNT a enterré ce matin à l’aube dans un endroit secret dans le désert, le guide Maoummar Kadhafi, son fils Moatassem Kadhafi et le ministre de la défense Abou Bakr Younes.

D’après une autre source libyenne, confirmant que leurs corps sont brulés dans un four pour éviter de laisser de traces de leurs corps et éviter d’avoir un endroit pour le pèlerinage sur la tombe de Kadhafi.

Ils oublient que le guide Kadhafi n’est pas que physique mais une idée qui restera gravé dans nos coeurs.

C’est incroyable de voir tant de haine, torturer, humilier, tuer, enterrer dans un lieu secret dans le désert ou bien immerger en mer ou bien brulé dans un four à Misrata ou bien laisser dans le desert sur le sable.

Dieu se vengera de ces assassins. Leurs enfants, leurs tribus, le peuple Green Libya se vengeront d’eux.

Le père et le fils Kadhafi dorment côte à côte comme des anges, que dieu les accueillent dans son paradis éternel, Rabi yarhmhoum.

Nous resterons moudjahidines jusqu’à la libération de la Libye des griffes des traitres et de l’otan.



Libye – Interpol et la CPI veulent Saïf Al-Islam

Source : Allain Jules

Les forces spéciales franco-britanniques ne se cachent plus, opérant même de jour dans la zone de Bani Walid où serait refugié Saïf Al-Islam, le fils du guide libyen, Mouammar Kadhafi. Or, selon le porte-parole du régime légitime libyen, Moussa Ibrahim, il est en compagnie du fils du roi des rois d’Afrique, dans le sud de Tripoli. Alors, est-ce un de ses clones que les prédateurs et vampires ont localisé ?

Les Grands Africains, les anciens, disaient à propos de l’homme blanc, ceci: » Ces gens sont essentiellement des prédateurs. Il ne faut pas les avoir comme amis. Il n’en ont pas. A chaque fois que vous vous séparez d’eux, ne tournez jamais le dos tout de suite, allez à reculons, de peur qu’ils ne vous poignarde dans le dos ». Il s’agit en réalité des blancs qui gouvernent, pas de vos voisins ou de votre boulangère. Ces derniers n’ont rien à voir avec ces criminels en col blanc.

Les vitupérations à l’encontre du clan Kadhafi se poursuivent avec un cynisme et une violence abyssale. Le projet mercantile et criminel de l’Occident ne s’arrêtera jamais. Pour aboutir, il est prêt à tout, surtout mettre en avant tous les expédients mensongers. Luis Ocampo-Moreno, le procureur de la Cour pénale internationale (CPI), et Ronald K. NOBLE, Secrétaire Général d’Interpol, ont adressé à Saïf Al-Islam un message dans lequel ils lui demandent de se rendre et de répondre des crimes du régime.

Ces gens se moquent vraiment des autres. Alors qu’ils protègent les vrais criminels, ceux qui ont massacré les Libyens durant 8 mois sans discontinuer, tué les Irakiens etc, ils osent demander à Saïf de se rendre. C’est vraiment une blague. Vivement que Saïf tienne ses promesses, celles de venger son père. En bon bédouin, il n’y a pas plus légitime que ça. D’ailleurs, à cet effet, des brigades spéciales, infiltrées, traquent en ce moment ces assassins sans foi ni loi, alors que le CNT se défile en annonçant une commission d’enquête. Contre lui-même ? Quelle ironie !

Dans les pitrerie du moment, le CNT, encore lui, annonce que le guide sera enterré aujourd’hui, 25 octobre 2011, dans un endroit tenu secret. Il ne le rend plus à ses proches qu’il veut aussi liquider ? Mais, de grandes, que dis-je, de très grandes actions de la résistance sont à venir…On assassine le père, les fils, sans passer par un tribunal mais, on ose demander à un autre fils, de se rendre. Les monstres n’ont pas de limite dans l’ignominie ! 


Cellule44
           Philippe Ehua

Source : autre média traduction sommaire de l’anglais et du russe
 avec les coquilles et fautes habituelles





Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :