Publicités
PAROLES FORTES N°8 GLANEES SUR LE NET (Semaine du 16 au 22 Octobre 2011)

PAROLES FORTES N°8 GLANEES SUR LE NET (Semaine du 16 au 22 Octobre 2011)

Je salue un digne fils d’Afrique qui est tombé
Chaka Zoulou, Thomas Sankara, Patrice Lumumba, Laurent Gbagbo etc..et maintenant Mouamar Kadhafi et pour nos dirigeants africains, chacun ne fait que s’accrocher à son propre fauteuil faisant la courbette devant la France pour qu’elle ne le déloge pas. Quand arrive un vrai leader pour mener l’Afrique au développement à travers de grandes idées, ils font tout pour l’éliminer avec l’aide de traitres d’Africains sans cervelles comme ceux du CNT et chacun dans son pays observe sans bouger le petit doigt.


Quelle honte pour toi peuple Africain? Je salue un digne fils d’Afrique qui est tombé aujourd’hui en héros tout en appelant la colère divine sur les peuples de ces Sarkozy, Obama et tous les autres animaux de leur espèces qui ont participé à cette honteuse croisade.
Un internaute
———————————————————————————-
Denis Jeambar à Nicolas Sarkozy : Monsieur le Président , Ne vous représentez pas !!! 
Denir Jeambar Nicolas Sarkozy
« …Lorsque vous décidez d’intervenir en Lybie et en Côte d’ ivoire en 2011….le doute plane sur vos intentions réelles dans ces opérations. Certains y voient dans ces actions un retour de la « Françafrique » , héritage de notre passé colonial …Réfléchissez bien, Monsieur le Président ce qu’ il reste de votre action internationale et ne vous nourrissez pas d’ illusions sur vos succès .Regardez ce qu’il advint de Winston Churchill en 1945 ! Premier ministre depuis 1940, il sortait de la guerre grand vainqueur .Tous les Anglais savaient le rôle décisif qu’il avait tenu au cours de ces cinq effroyables années. Ils l’expédièrent néanmoins sans ménagement dans l’opposition.Sachez que votre place sur la scène internationale aux côtés d’Obama, Medvedev, Hu Jintao et tant d’autres ne pèsera guère dans le scrutin de 2012 ,et ne vous représentez pas. »
Denis Jeambar « Ne vous représentez pas ! »Flammarion Sept.2011 Page 292
——————————————————————————–
“IL Y A DES HOMMES QUE SEULS LES FOUS S’EVERTUENT A TUER, KHADAFI EST DE CEUX LA”
IL Y A QES HOMMES QUI NE MEURENT PAS… Comme des anges ou Dieu… Il y a des hommes qui ne meurent jamais ; seul un fou s’évertue à vouloir les tuer… Il y a des homme qui jamais ne meurent et KHADAFI est de ceux là. Oui, il y a des hommes qui ne meurent pas, ils renaissent sans cesse, sous la forme d’une brise qui passe, d’une feuille qui tombe, d’un chat noir qui traverse la rue à l’heure où ce père raconte une histoire à son fils, cette grand-mère à sa petite fille. Il y a des hommes qui ne meurent jamais… Comme des Dieux comme le cycle du soleil ou de la lune… Il y a des hommes qui ne meurent jamais. Et Khadafi est de ceux-là, seuls les insensés croient les tuer, car ils ignorent ces ignorants, qu’il y a des hommes qu’on ne saurait tuer… Et le GUIDE LIbyen est de ceux-là. Il est dans nos coeurs, dans nos esprits.
CALIXTE BEYALA
—————————————————————————————-
Après le refus de Ouattara au FPI de se réunir , un internaute réagit :LA LIBERTE EST UN ESPRIT
La LIBERTE N’A PAS D’ADRESSE, PAS DE BOITE POSTALE, PAS DE RUE, PAS DE LIEU DE RASSEMBLEMENT.LA LIBERTE EST UN ESPRIT QUI A POUR ADRESSE L’ETRE HUMAIN DONC ENFERMEZ , ENCERLEZ, BAILLONNEZ LES IVOIRIENS …. CE QUI DOIT ARRIVER VA ARRIVER…SI VOUS VOULEZ COMMENCEZ PAR CAPTURER L’ ESPRIT.
——————————————————————————————
Ce serait très indécent de notre part d’aller aux élections !!!
Michel Amani N’Guessan, Ancien Ministre de la défense
«Nous ne pouvons pas aller aux élections pendant que notre tête est en prison. Vous nous voyez, nous, le FPI, participer à ces législatives pendant que notre leader,le président Laurent Gbagbo, le président du parti Affi N’Guessan et tous nos camarades sont emprisonnés ? C’est impossible et impensable, car ce serait très indécent de notre part»,. nos conditions pour participer à ces élections législatives n’ont pas changé. Nous exigeons la libération du Président Laurent Gbagbo, de son épouse, de son fils, de tous les membres du gouvernement et de tous nos camarades emprisonnés au Nord. Nous demandons aussi le remplacement du président Youssouf Bakayoko à la tête de la Commission électorale indépendante. Il faut aussi que la sécurité soit assurée sur toute l’étendue du territoire national (…)»,
———————————————————————————-
OPEN LETTER TO OCAMPO
By The Ghanaian Newspaper « The INSIGHT »N°1293, Friday 21st October 2011 page 11 Mr Luis Moreno Ocampo and ouattara in a comradely handshake. Does it look like he would investigate Ouattara? Extremely doubtful
“…You must know that no one ever witnessed Alassane Ouattara physically killing people. In much the same vein, no one saw Gbagbo with a Kalashnikov or machete in the street moving down people….I do not suppose you would be interviewing the ouattara victims because they would not fit your game- plan.
If you were interested in being impartial it would be unthinkable for you not to investigate Ouattara and Soro .But that is how thinks are in the word these days .”
——————————————————————————–
Une justice de vainqueurs qui veut régler les comptes politiques
Ahoussou Kouadio Jeannot Ministre ivoirien de la justice
C’est un signe que l’on a affaire à une justice de vainqueurs qui veut régler les comptes politiques avec le glaive de la justice. Aucun juriste conséquent, aucun homme de bonne foi ne peut imaginer Laurent Gbagbo et les siens répondant seul à la barre de la CPI alors qu’il est de notoriété publique (les témoignages et films en attestent) que la rébellion n’aurait pas été ce qu’elle a été sans l’aide de l’actuel président de la Côte d’Ivoire et de son premier ministre. Les chefs militaires de la rébellion n’auraient pas pu agir sur le terrain s’ils n’avaient pas été soutenus en appuis matériels, financiers, politiques diplomatiques … Autant d’incriminations qui existent en droit et qui, dans le dossier ivoirien, sont traitées avec un royal mépris. Le plus étonnant dans cette affaire c’est de voir le silence de tous ces gens biens, de ces hommes de droit, des praticiens, de ces ONG, de ces hommes de foi devant un tel traitement contraire au bon sens, à la morale, au droit et inapte par définition à construire la réconciliation que, pourtant, on estime indispensable pour la reconstruction de la Côte d’Ivoire dans tous les sens du terme.
Victory Toussaint in San Finna
—————————————————————————–
Séka Séka comme le trophée Opadjere…
2011 : Laurent Gbagbo est arrêté dans sa résidence de Cocody et remis à son adversaire politique Ouattara. Les images de l’humiliation subie par le chef de l’Etat et la première dame sont sur le net. Par pudeur, le pouvoir qui refuse de se regarder dans son propre miroir, se garde de projeter aussi bien, ces images de maltraitance du couple présidentiel que les images du peloton de 80 gendarmes exécutés froidement à Bouaké (2002) par les rebelles qui se sont mis au service du nouvel occupant du Palais. Par pudeur (et simple calcul politique), les rebelles devenus Frci et leur branche politique ne montreront jamais à la RTI les images choquantes des personnalités politiques, civiles, militaires, menottées, nues. Défilant au gré des humeurs de leurs bourreaux du Golf Hôtel. Internet a réussi, heureusement, à immortaliser ces images de Kuyo Tea Narcisse, Monet, Yanon Yapo et autres serviteurs anonymes de la République, fait prisonniers en violation des lois universelles des Droits de l’Homme. Et du principe de la présomption d’innocence. Humilier ses adversaires, tel semble être le leitmotiv du pouvoir actuel. Qui ne craint pas d’accentuer, en toute conscience, la fracture sociale. En créant des centaines de Opadjere. Le dernier de ces martyrs n’est-il pas le commandant Séka Séka Enselme ?
Germain Séhoué
—————————————————————————————
Comme un gourou de secte : Ce type-la n’apportera rien à ce pays.
Getty image
« Combien de fois vais-je vous le dire, cher monsieur. Ce type-la n’apportera rien à ce pays. C’est de là-bas qu’il venait, lorsqu’il fut premier ministre d’Houphouët. Il s’en est allé d’ici avec un blâme du FMI pour le plan qu’il était sensé appliqué et une Cote d’Ivoire en cessation de paiement ! Le temps serait long pour vous énumérer ses méfaits de 90 à 93. Montrez-moi les pays qu’il a développé comme il le prétend de la BECAO au FMI. Aucun ! Il excelle dans la mystification comme un gourou de secte
Un internaute
——————————————————————————–
LA COUR PENALE INTERNATIONALE : UN CAMP DE CONCENTRATION POURAFRICAINS.
Calixte Beyala Siege de la CPI
« La CPI, cet ectoplasme, serait-il-il un camp de concentration pour Africains ? Force est de le constater et de dénoncer cette mascarade !!!! Cet instrument mis en place par les puissants de notre si petit Univers qui appellent ” International” tout ce dont ils décident ! Ainsi donc communauté Internationale, c’est eux et leur bande de copains et de coquins. CPI, c’est eux et leur bande de mafieux, avec leur gargantuesque pour les richesses du monde, leur soif inextinguible du pouvoir, leur appétit abyssal pour l’argent et le confort, leur mépris profond pour le reste de l’humanité. Aujourd’hui ils ne traduisent devant leur CPI presque principalement, les Africain et les arabes, de quoi n’étonner personne ! Quid de BUSH qui a fait massacrer des milliers d’Irakiens ? Quid d’OBAMA et les Afghans qu’il fait tuer quotidiennement ? Quid de Sarkozy, ordonnanceur du meurtre des Ivoiriens ? Quid de CAMERONE en Libye ? Quid de leurs amis laquais comme le CNT dans le massacre des Libyens ? Quid de Ouattara et sa bande de meurtriers ? Je conseille aux Africains de ne livrer aucun des leurs à cette fausse cours … en sorcellerie Africaine il est dit que c’est à tour de rôle que chacun donne sa chèvre. L’Afrique ne peut pas à chaque fois donner ses chèvres. Il est temps que les Occidentaux donnent aussi les leurs. »
————————————————————————-
Arrêterons de se dire qu’est-ce que je gagne dans cette affaire !!!
“Le jour où nous autres, ivoiriens arrêterons de se dire qu’est-ce que je gagne dans cette affaire, la Côte d’Ivoire aura fait un bon qualitatif pour assumer sa souveraineté”.
Bernard Houdin
———————————————————————-
Ce n’est pas Ouattara qui va nous affamer
«Là où Gbagbo lui-même qu’on combattait nous donnait de quoi vivre, ce n’est pas Ouattara qui va nous affamer, tout de même !», s’est exclamé Bedié , irrité, Il confesse que «la suppression du financement de partis politiques n’est pas un acte de bonne gouvernance et de rigueur dans la gestion ». 
——————————————————————–
Soro veut se reconstruire l’image d’un homme «irréprochable».
Opération Soro, «l’homme qu’il faut» L’omniprésence du premier ministre cache mal des desseins inavoués. L’image d’un Soro travailleur qui se soucie de tout et de rien en rapport avec le quotidien des Ivoiriens, en réalité a du mal à prendre. Le chef du gouvernement de Ouattara bénéficie d’un coaching spécial visant à changer son image de chef rebelle au sein de la communauté nationale et internationale. Depuis plusieurs semaines, il multiplie les visites d’infrastructures, de chantiers et autres inaugurations d’édifice d’une part et enchaine les rencontres d’autre part. Certes, on en parlera d’activités gouvernementales, mais bien plus, Soro se reconstruit l’image d’un homme «irréprochable». Ce qu’il ne manque pas d’afficher avec des déclarations «arrogantes» à l’endroit du président Gbagbo et ses partisans, dans une période dite de réconciliation. Le «candidat» à la Cpi ne manquera pas de «narguer» une partie des Ivoiriens avec ses causeries détendues aux allures de copains d’écoles avec le procureur – sortant – de la Cpi, Luis Moreno Ocampo
———————————————————————-
Son pouvoir est une dictature maladroite
La répression qui s’abat sur les jeunes et les femmes de Lmp finit dans le sang. On dénombre des dizaines de blessés et plusieurs personnes sont arrêtes ou enlevées. Ouattara, en quelques jours, a donné la preuve qu’il voulait se servir de cette rencontre théâtrale avec le Fpi pour améliorer son image auprès de bailleurs de fonds, en faisant mine d’être un homme de dialogue ouvert à la démocratie. Malheureusement pour lui, le monde entier a compris que son pouvoir est une machine archaïque qui n’est qu’une dictature maladroite
K. Kouassi Maurice
———————————————————————————
Même au cimetière !!!
Même au cimetière encore ! On fait du népotisme. Si tu n’es pas «vendable», on cache ton nom. On célèbre certains et on efface le nom d’autres. Est-ce que c’est bien ça ? C’est ça qui va envoyer la réconciliation ? C’est ça qui va favoriser le pardon ? On magnifie une dizaine de morts. Et on nie plusieurs milliers d’autres morts. En tout cas, vous avez fini avec la combine ! Même au cimetière.
Germain Séhoué
Source: infodabidjan
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :