Alors qu’il est annoncé mort pour la 8e fois, information encore parcellaire et pas reprise ni par les médias « meanstream » ni par le Conseil national de transition (CNT), la brigade Khamis, du prénom de Khamis Kadhafi le fils du guide libyen Mouammar Kadhafi, a entièrement libéré les dernières poches de résistance des renégats de Benghazi dans la ville de Zawiya. Les pseudo rebelles ont fuit la ville. Dans cette vidéo, on peut constater que les combats ont été très rudes. Le drapeau rouge et noir n’est plus qu’un mauvais souvenir. Le vert revient en force depuis la révolte qui a débuté avant-hier sur le territoire libyen. L’omerta médiatique sur l’ampleur de la poussée loyaliste est très intéressante.
A propos de la mort annoncée de Khamis, il est probable que ça cache une moquerie. Annoncé mort plusieurs fois, de voir sa brigade dératiser la ville de Zawiya semble être une manière, pour les loyalistes, avec son accord, de narguer la horde de barbares qui mettent la Libye à feu et à sang. Espérons-le d’autant plus que, prompts à annoncer ce genre de mensonges, les médias dominants préfèrent garder le silence. C’est dire qu’ils refusent de tomber dans un piège…

Syrte: l’héroïsme des patriotes libyens n’est plus à démontrer. La ville n’est toujours pas tombée, malgré les bombardements de l’organisation terroriste nommée OTAN et des attaques à l’arme lourde des traîtres à leur Nation. Au contraire même, une nouvelle fois, les renégats ont été défaits. Une débandade générale, avec leurs armes laissées sur place et récupérées par les loyalistes.
Source : Allainjules
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.