Getty Images

Le président par intérim de la jeunesse du Front populaire ivoirien (Fpi, parti du président renversé Laurent Gbagbo), Justin Koua a affirmé que le meeting prévu samedi “est maintenu”, ajoutant que le préfet de police d’Abidjan a promis un détachement pour sa sécurisation.

M. Koua a assuré que le “meeting pacifique” et le parti a “adressé des courriers à toutes les représentations diplomatiques” en Côte d’Ivoire, “au directeur général de la Police nationale, au préfet de police d’Abidjan, au Commandant supérieur de la gendarmerie, au ministre de l’Intérieur”.
“On ne va pas pour une rébellion”, a-t-il insisté, rappelant que la Côte d’Ivoire est “un Etat de droit” et le gouvernement a le “devoir d’assurer la sécurité des biens et des personnes”.
Samedi dernier, un meeting du député Fpi, Jules Yao Yao avait été dispersé par des individus en T-shirts ADO (Alassane Dramane Ouattara, actuel chef de l’Etat) et pantalons militaires. Un événement qui n’inquiète pas la jeunesse Fpi.
Le préfet de police d’Abidjan a promis un détachement pour la sécurisation de la manifestation, a-t-indiqué M. Koua. Suite à une rencontre mercredi entre des leaders du Fpi et le ministre de l’Intérieur, Hamed Bakayoko, des parutions ont annoncé le report du meeting.
Source: Le Nouveau Courrier/Infodabidjan
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.