Romandie News
Complot présumé: l’Iran engagé dans une escalade dangereuse
WASHINGTON – L’Iran s’est engagé dans une escalade dangereuse en fomentant un complot pour tuer l’ambassadeur saoudien à Washington, a dénoncé mercredi la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton.
La chef de la diplomatie américaine a demandé aux autres nations de s’associer aux Etats-Unis pour condamner cette menace à la paix internationale et à la sécurité.
La justice américaine a annoncé mardi l’inculpation de deux ressortissants iraniens accusés d’avoir tenté d’assassiner l’ambassadeur saoudien à Washington. Le gouvernement iranien a rejeté avec véhémence une affaire selon lui, montée de toutes pièces.


La conspiration présumée représente une infraction flagrante aux lois internationales et américaines, ainsi qu’une escalade dangereuse dans l’utilisation ancienne de la violence politique par l’Iran et dans son parrainage du terrorisme, a lancé Mme Clinton dans un discours devant le Centre pour le progrès américain (CAP), un centre de réflexion progressiste.


Le fait de cibler un ambassadeur, a-t-elle développé, viole la convention internationale protégeant les diplomates, dont Téhéran est signataire. Et en général, a-t-elle insisté, ce genre d’action brutale affaiblit les normes internationales.


Répétant que l’Iran devait être tenu responsable de ses actes, la secrétaire d’Etat a de nouveau promis de travailler étroitement avec les partenaires internationaux de l’Amérique, ce qui pourrait signaler un effort américain pour obtenir la condamnation de la République islamique à l’ONU.


Susan Rice, l’ambassadrice américaine aux Nations unies, consultait mercredi ses homologues au sein du Conseil de sécurité pour demander leur soutien dans ce dossier, a indiqué à l’AFP une source au département d’Etat.


Le département d’Etat a invité de nombreux ambassadeurs étrangers mercredi matin pour les informer des éléments du complot, a rapporté à la mi-journée Victoria Nuland, la porte-parole de la diplomatie américaine. L’ordre a également été donné aux ambassades américaines à travers le monde pour mobiliser les gouvernements étrangers contre l’Iran.


Plusieurs pays n’appliquent pas aussi sévèrement qu’ils le pourraient les sanctions, a commenté Mme Nuland. L’effort demandé par Washington consisterait à redoubler d’efforts en ce sens, et à prendre d’autres mesures de sanctions.


Alors que plusieurs commentateurs, aux Etats-Unis, ont pointé l’apparent amateurisme de la conspiration présumée, Mme Nuland a souligné la conviction de l’administration Obama que ceci remonte à un haut niveau au sein des brigades al-Qods, les forces spéciales des Gardiens de la révolution.


Nous croyons que c’était une tentative de commettre un acte de terrorisme massif, a-t-elle insisté.




(©AFP / 12 octobre 2011 21h19




Cellule444
Après l’Irak et ses histoires bidons d’armements d’exterminations massives,les USA semble recommencer avec l’Iran avec un « pseudo » complot qui risque de nous conduire vers un conflit mondial.Les russes ne vont pas avaler la pilule,la Libye et la Syrie leurs restent déjà en travers de la gorge.Il s’agira de  veiller à la suite des évènements …et de prier
philippe ehua
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.