Dossier/Livre – COTE D’IVOIRE OU l’AFRIQUE SOUS UNE PLUIE TORRENTIELLE DE BOMBARDEMENTS FRANÇAIS

Le présent Dossier/Livre dont la rédaction a débuté en Avril a été finalisé en Octobre. Ce Dossier/Livre sur les relations entre l’Afrique, la France, l’Europe et l’Occident peut paraître long mais il traite de la survie même des peuples que nous sommes, nous demandons fraternellement votre indulgence et vous encourageons à y consacrer le temps nécessaire.

Ce Dossier aura sans aucun doute, l’allure d’un livre ou plus exactement d’un livre de poche pour d’aucuns, nous en convenons et c’en est un. Eh bien, nous estimons que toute analyse rigoureuse se doit de se baser sur la formation et/ou l’information.

Etant entendu que les domaines de formation des uns et des autres sont des plus divers, le devoir nous impose de mettre à la disposition de nos frères et sœurs africains et/ou autres lecteurs le plus d’informations à ce stade, possible. C’est dire que les différents Dossiers qui vont suivre et que nous allons publier seront de véritables livres de poche.

Nous connaissons l’Occident parce que nous y avons été instruits. Ce qui nous a été

transmis de par notre formation et notre séjour dans l’un des pays dit de l’Est en ces années de vie estudiantine, nous avons eu à en faire l’expérience et à le vivre pendant pratiquement une dizaine d’années au Conseil d’Administration de la BAD- Banque Africaine de Développement – L’Occident, oui l’Occident de Domination s’exprime et se conjugue en menaces, intimidations, coercition, chantage en s’appuyant sur des valeurs extrêmes de destruction, des valeurs fixes et autres qui sont caractéristiques / le propre de la Domination.

Lorsqu’il s’agit d’autres peuples, dans le cas d’espèce des peuples africains, il s’agit de la violation non seulement de leur propre Constitution et des droits de l’homme sous toutes ses formes, mais surtout des droits/lois naturels et/ou divins. Beaucoup d’entre nous avons eu à confronter de telles violations et continuerons d’y faire face et de les dénoncer durant toutes nos vies de combattants de la liberté.

Ceux-là mêmes qui s’adjugent /s’attribuent le titre de « civilisés» -il est vrai que devant leurs peuples, ils ne sont que de simples citoyens tenus au respect des lois comme n’importe lequel de leurs concitoyens – se comportent avec les Africains, les seuls qui continuent de tolérer leur bestialité, comme des empereurs de droit divin voire des divinités. Nous ne nous soumettrons jamais au diktat car nous nous prévalons de l’Etat de droit, partant de l’égalité devant la loi.

Lorsque le Président Thabo Mbeki, ce grand combattant de la liberté qui appartient au camp des vainqueurs de la lutte contre l’oppression et de la vraie indépendance des pays africains, se met en colère pour exprimer son indignation contre les actes que la Françafrique et l’Occident de Domination posent dans une Afrique d’Etats indépendants, il sait de quoi il parle. Thabo Mbeki est aujourd’hui la voix la plus autorisée de notre continent, surtout en ce moment où du fait de son âge avancé, l’un des trois leaders hors du commun du 20ième siècle, Le Président Nelson Mandela –Madiba- ne pourrait le faire.

Thabo Mbeki, Vice Président et Président de la République d’Afrique du Sud est un démocrate et l’Afrique du Sud est un Etat de droit et un pays doté d’institutions démocratiques. Thabo Mbeki soutient absolument l’avènement d’Etat de droit et fait siennes les aspirations naturelles et légitimes des peuples africains à la mise en place d’institutions démocratiques dans tous les pays africains. Eh bien, si Thabo Mbeki nous appelle, nous peuples africains à nous dresser contre l’Occident, c’est qu’il fait une lecture qui va au-delà de ce que l’Occident veut nous dire qu’il est entrain de promouvoir en Afrique. Aucun Africain n’ignore que les dictateurs du continent sont l’œuvre de la Françafrique et de l’Occident de Domination, aucun Africain n’ignore le Programme de blocus continental de l’Afrique et de Domination Extinction des pays et des peuples du continent. Et Thabo Mbeki en sait bien plus que cela.

Pour ce qui nous concerne, si nous devons être tué un jour et nous ne nous faisons pas d’illusions, nous quitterons le monde non en homme résigné mais en Combattant de la liberté car nous savons que toute oppression se nourrit du silence et de la résignation. Nous quitterons le monde avec nos convictions et notre foi en ayant à l’esprit ces paroles divines : «Sois sans crainte» – «Ne crains pas» – «N’ayez pas peur».

Dans ce Dossier/ livre de poche qui est le premier du genre de nos écrits, il nous imposait de présenter les acteurs du drame de l’Afrique indépendante dont singulièrement la Françafrique et ses instruments de destruction, de soumettre à la haute attention des peuples africains les faits et les hommes.

Il y a plusieurs décennies de cela, alors étudiant à Prague (dans la Tchécoslovaquie socialiste d’alors) toutefois que les exigences estudiantines nous amenaient à nous rendre à l’Institut des Relations Internationales pour y rencontrer le Directeur, ce fut toujours pour nous un moment très didactique et de vrai plaisir. Ce Directeur, éminent Professeur qui avait la charge de nous dispenser un tel cours, nous voudrions parler des Relations Internationales (option économie) avait l’habitude de répéter après nous avoir soumis à l’exercice relative à la méthode d’analyses stratégiques (guerre froide et recrudescence de demi -guerre des blocs dans le Tiers –Monde et singulièrement en Afrique obligent) ces quelques mots: «L’Afrique sera ce que vous les fils, la jeune génération voudriez en faire. Toutes les richesses de ce continent, votre continent, vous appartiennent et vous devez en faire la base de votre développement» Cet éminent Professeur à la voix très douce et basse, d’un calme olympien et dont l’âge devrait varier entre celui du sexagénaire et du septuagénaire avait une grande maîtrise non seulement de l’académique/livresque mais du vécu. Après la seconde guerre mondiale, il fut non seulement diplomate en Occident mais avait une grande connaissance de ces pays et parlait plusieurs langues et surtout avec aise le français. Il fut l’un de ces professeurs, si ce n’est le principal à nous inculquer la notion de l’unique condition humaine et la fierté d’être Africain, d’être l’enfant de ce continent très riche. Nous lui devons beaucoup et exprimons notre gratitude profonde à tous nos professeurs.

Avant d’aborder les différents chapitres de ce Dossier/Livre, nous voudrions paraphraser l’un des leaders hors du commun des mortels du 20ième siècle en la personne du Pasteur Martin Luther King: “Face à l’oppression/mal, toute personne ou quiconque choisit/fait le choix du silence, a cessé d’exister»

Voici les différents chapitres de ce Premier livre de poche:

–Les leçons et la nécessité de la confrontation/lutte qui s’impose à l’Afrique et aux peuples africains. Les acteurs du drame africain – Les faits et les hommes.

–Leçons et déclenchement continental de la lutte contre la Domination -Extinction

–Le Président Laurent Gbagbo arrêté par l’armée française et remis à Monsieur Alassane Dramane Ouattara, (ADO) le Président de la “Communauté internationale”.

–La Françafrique ou l’Ennemi des peuples africains

-L’Afrique du Sud, l’UA et les peuples africains

-L’Afrique du Sud

.. Rolihlahla Nelson Mandela – Madiba – «Montrer la voie à l’humanité»

.. De Thabo Mbeki – «L’Afrique doit se dresser contre l’Occident »

.. De Jacob Zuma – «Connaître le combattant de la liberté»

-L’Union Africaine –UA

–Le Nigéria de Goodluck Ebele Jonathan ou le pays à la pointe de la déstabilisation et de la régression de la sous-région ouest-africaine et du continent africain.

– La République Démocratique du Congo de Joseph Kabila ou l’image parfaite du drame africain- L’Afrique telle que la Françafrique/France, l’Europe et l’Occident voudraient qu’elle soit.

– Le Sénégal d’Abdoulaye Wade ou le reflet du déclin/décadence du pays qui fut la capitale de l’AOF –Afrique Occidentale Française –

–Le Togo ou le laboratoire de la déstabilisation de l’Afrique, de la Domination-Extinction des peuples africains. Le Togo de la monarchie républicaine et de l’opposant historique au collaborateur historique.

–Laurent Koudou Gbagbo ou le Symbole de la Réaffirmation de la Dignité de l’Etre Africain et le Grand Eveil de Conscience des peuples africains.

– Les peuples africains

– Aspirations profondes des peuples africains à la liberté

– Rôle des Eglises, des Prélats et Pasteurs

–Détermination des peuples africains

– La vraie libération, c’est vaincre la Domination

– DISCOURS DE M. Nicolas Sarkozy relatif à la Création d’un Etat Palestinien – PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE -Ouverture de la 66e Assemblée générale des Nations Unies – New York — Mercredi 21 septembre 2011

-CREATION DE L’ETAT PALESTINIEN

Lettre du Président Hugo Chavez à Monsieur Ban Ki-Moon – Secrétaire Général de l’Organisation des Nations Unies

– De la Libye, du peuple libyen et de l’Ebullition Révolutionnaire – Un Cas complexe pour l’Afrique

-Traduire Nicolas Sarkozy devant le Tribunal international – TPI/CPI – à La HAYE pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité –Cas de la Côte d’Ivoire.

Source: Mamavi Sylvain ATTIGLAH

Telecharger le livre complet ICI Afrique soumise aux bombardements français

Publicités