Getty Images

L’adage dit « Tant que le crapaud n’est pas tombé dans l’eau chaude, il ne sait pas qu’il y a deux sortes d’eaux ». Ça, c’est pour ceux qui sont victimes de leur propre naïveté. Etils crèveront tous avant de se rendre compte que les vérités de Laurent GBAGBO qui les dérangeaient sont préférables aux mensonges dont ils sont gavés.

Mais la vie est ainsi faite. Il y a des expériences qui sont douloureuses. C’est notamment le cas, lorsqu’on pense qu’une chose va produire un certain effet et en produit plutôt un autre. Mais uneffet qui vous dérange ou vous brise. Ça c’est la désillusion.
Les cas d’écoles à Abidjan sont nombreux : les femmes d’Abobo, mortes et ressuscitées puis chassées de s marchés ; les cadres du PDCI qui ont cru que l’avènement de l’imposteurallait leur permettre de connaître de nouvelles promotions et qui se rendent compte que Bédié ne dépose même pas leurs dossiers chez le Moro Naba ; lesmilitants du RDR composés à 80% de ressortissants de la CEDEAO dont les commerces et habitats sont rasés en attendant qu’ils soient invités à payer descartes de séjour ; etc. etc.
Et comme la grogne devient intenable et que le menteur pathogène de Sindou sait qu’ils sont en train de grossir les rangs de la Révolution Permanente, il a décidé de pratiquer l’hypnose avec eux.Mais une hypnose d’un genre tout particulier : les pommades hallucinogènes.
Ce sont des pommades inventées spécialement pour les envoûtés du RHDP. Une fois qu’on vous la passe, vous voyez la vie en rose.
Quand votre magasin est rasé, vous pleurez en applaudissant les destructeurs. Parce qu’on vous a passé la pommade appelée “Pays en chantier”.
Quand un de vos parents est braqué,dépouillé et que ses filles ou sa femme sont violées, vous dites qu’il n’était pas prudent. C’est à lui la faute. Il n’a pas bien fermé sa porte alors qu’il saitque les FRCI volent et violent.
Quand ils sont déguerpis et qu’ils seretrouvent à la rue, ils félicitent le Moro Naba. Car il faut convenir qu’un homme ne dort réellement mieux qu’à la belle étoile. Quand ce raisonnement sefait entendre, c’est que la pommade “Ville propre” a été administrée.
Et le comble, c’est que les pommades se fabriquent chaque jour en diverses gammes.
Pommade “don de la Banque Mondiale” pour masquer la transformation des intérêts impayés des prêts en dons liés, c’est-à-dire, des dons factices qui vous sont consentis et qui sontalimentés avec l’argent du contribuable ivoirien à l’effet de financer des projets dont les exécutants doivent obligatoirement être des ONG Internationales. Une façon habile de vous contraindre à rembourser les impayés entreles mains d’un de leurs tentacules.
Pommade TCI/RTI pour les analphabèteset les sous lettrés.
Pommade Venance Konan pour ceux quis’en sortent ou se sentent importants avec les injures contre GBAGBO Laurent.
Pommade “Quotidiens de l’imposture” pour ceux qui sont tout simplement des accros des mensongesdiffusés par les journaux pro-Ouattara.
Alors chacun y va avec sa dose.Emplois jeunes pour finir FRCI ou braqueurs ou dans le meilleur des cas,escroqué. Relance de l’économie avec des caisses de l’Etat trouées côté France.Partage de butin de guerre où les régies financières font l’objet du fameux jeu : “le premier arrivé gagne”. Insécurité irréversible où c’est le prisonnier évadé qui surveille le domicile du juge. Etc. Etc.
Alors pour enfoncer le clou, crions en semble le slogan : la Côte d’Ivoire, un investissement sûr ! Car cequi est sûr, c’est désormais ce qui peut disparaître à tout moment. Et en Côte d’Ivoire, le bal des hors-la-loi peut prendre fin à n’importe quel instant de l’année 2011.
Dans ce cas, Ouattara ne pouvait quelaisser tomber cette affaire de pluies de milliards qui a tourné au cauchemar pour lui et ses partisans. Dès lors que les pommades hallucinogènes sont plusefficaces que des pluies mythologiques de milliards, comment voulez-vous qu’il se casse la tête surtout qu’il a une santé très fragile ?
Mais le Sage ne dit-il pas aussi que “chaque peuple a le dirigeant qu’il mérite” ?
Quand dans un peuple, la vérité est haïe et que le mensonge est célébré, seul un dirigeant menteur et faussaire sied.
Quand un peuple choisit de se dépouiller de sa Souveraineté pour adhérer à un projet d’esclavage, il ne peut recevoir que la visite de Négriers de tous acabits. 
Mais dans ce genre de peuple, les percées de lumières provoquées par ceux qui sont restés lucides, déclenchent généralement des révoltes d’une rare importance historique. Et ces révoltesaboutissent toujours à une Révolution qui change tout, pour toujours. 
A très bientôt.
HassaneMagued
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.