Publicités
Vers le retour de la carte de séjour

Vers le retour de la carte de séjour

Le Chef de l’Etat Alassane Ouattara songe à réinstaurer la carte de séjour. L’information est d’une source crédible proche du Palais présidentiel. «Le Président de la République pense à la ré institution de la carte de séjour pour les étrangers. L’objectif est de faire la part des choses entre Ivoirien et étranger. Mais surtout de renflouer les caisses de l’Etat», a révélé notre source qui a gardé l’anonymat.
Getty Images
Et de justifier : «c’était une grosse erreur pour Gbagbo de supprimer la carte de séjour qui sur le plan politique ne lui a rien apporté. Est-ce que les gens lui ont été reconnaissants. Il voulait s’attirer la sympathie des gens du Nord, en vain. Nous ne sommes pas venus faire plaisir à quelqu’un.».

Il faut noter que le retour de la carte de séjour selon notre source permettra de renflouer les caisses de l’Etat qui sont véritablement asséchées du fait de la crise post électorale. Cette opération est perçue comme l’effort, la contribution des étrangers à la reconstruction du pays. Avec la crise économique qui frappe les pays européens, Alassane Ouattara a le dos au mur. Il lui faut trouver l’argent quelque part pour boucler le budget.
Mais, cette position ne rencontre pas l’assentiment de tous les membres de l’équipe gouvernementale. Notamment le chef du gouvernement.
Guillaume Soro aurait manifesté sa réticence. Selon un proche de celui ci, il craint l’ouverture de la boîte à pandore qui pourrait engendrer des problèmes incontrôlables. « Soro n’est pas contre le retour de la carte de séjour ; mais ce n’est pas opportun. Le pays est déjà très fragilisé par la haine sociale et les rancunes. Il faut patienter ».
Les discussions portent sur le coût, la durée de validité et la sécurisation de la carte pour éviter sa fraude. De source crédible, le retour de la carte de séjour pourrait intervenir d’ici avant la fin de l’année. Si Ouattara et Soro s’accorde leur violon.
En 1990, pour redresser l’économie nationale, Félix Houphouët Boigny a fait appel au technocrate Alassane Ouattara. Celui-ci, nommé Premier Ministre avait la lourde mission de renflouer les caisses de l’Etat. Parmi les solutions miracles, l’instauration de la carte de séjour figurait en très bonne position. Ce sont plusieurs milliards de F Cfa qui sont tombés dans l’escarcelle de l’Etat.
Source: Olive Amezady – Le Quotidien/Infodabidjan
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :