France: Martine Aubry:Comprendre pourquoi certains au PS français haïssent tant le panafricain

Comprendre pourquoi les socialistes français haïssent tant Laurent Gbagbo
Vendredi, 30 Septembre 2011 16:30

L’ennemi de la Côte d’Ivoire semble être pour beaucoup de naïfs la seule personne et pygmée hongrois, Nicolas Sarkozy. Mais dans le fond, il y a bien ceux qui souhaitaient qu’on ne parlât plus jamais de Laurent Gbagbo. Sa mort aurait été salutaire d’autant plus que les sondages qui leur donnent une avance sur la droite faciliterait l’élu socialiste qui n’aurait pas sur sa table l’épineux problème Gbagbo et de la Licorne qui est allé jusqu’à déverser une pluie de bombes sur la résidence d’un président dont l’Etat est depuis 50 ans souverain. C’est ainsi qu’on a vu les amis d’hier renier tel Juda le Woody. D’abord Jacques Lang. Ensuite Henri Emmanuelli. Puis le jeune Arnaud de Montebourg. Et pour finir Martine Aubry. Cette dernière doit répondre devant les tribunaux pour injure à l’encontre du président Laurent Gbagbo, un président africain, donc nègre. L’avocat du nationaliste ivoirien a bien porté plainte au nom de son client encore en prison à Korogho (lire la lettre plus bas). Si on devrait parler de l’aide ô combien importante apportée par le nègre Kofi Yamgnane à la ripaille socialiste qui pue le racisme et le mépris des peuples africains,en ouvrant le bal des coups de gueule tordus et des virées irresponsables, on n’en finirait pas ! Une chose que nous retenons en tant qu’Africain est qu’aucun blanc ne trahirait son frère président rien que pour faire plaisir à un nègre. C’est connu, le rideau de fer dont parlait Winston Churchill et qui serait tombé sur l’Afrique était bien une troupe de noirs opposés au développement et luttant tel Hercule au recul du continent.

Lire la suite

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.