Où est passé le commandant (Cdt) en second de la garde républicaine (Gr), Issiaka Ouattara alias Wattao ? Nombreux sont les Ivoiriens qui se posent la question. Face à l’absence prolongée de l’ex-chef d’état-major adjoint des Forces armées des forces nouvelles (Fafn), les supputations vont bon train depuis quelques jours.

Certaines langues annoncent Wattao en fuite parce que menacé de mort par le pouvoir Ouattara. D’autres voies soutiennent que le commandant est entré en dissidence volontaire avec les autres commandants, anciennement chefs de guerre notamment Chérif Ousmane et Koné Zackaria.
De toutes ces informations, il n’en est rien, du moins à en croire des proches de Wattao que nous avons joints par téléphone (ils ont requis l’anonymat), le mardi 27 septembre 2011, en fin de matinée.
Selon eux, le commandant Wattao se trouve aux Etats-Unis depuis le début du mois de septembre. ‘’Il est allé voir sa femme et ses enfants qui résident aux Etats-Unis. Il se repose auprès d’eux après avoir passé des moments difficiles de travail avant, pendant et après la guerre en Côte d’Ivoire’’, nous a expliqué un de ses lieutenants qui s’est insurgé contre ‘’ceux qui colportent des ragots’’.
Selon lui, ‘’des gens veulent, à tout prix, opposer Wattao à ses frères d’armes et au pouvoir Ouattara’’. Et le proche du commandant d’ajouter : ‘’Ils ne réussiront pas’’. Sans préciser de date, les proches de Wattao ont annoncé son retour en Côte d’Ivoire dans quelques jours.
Relativement au déplacement du Cdt adjoint de la Gr, une autre source a indiqué qu’il a été autorisé non seulement par l’état-major général des armées mais aussi par le ministère de la Défense. En clair, Wattao a eu la permission de voyager.
Dans notre quête d’en savoir davantage, nous avons tenté en vain de joindre le concerné. Le numéro sur lequel nous l’avons appelé était constamment sur la messagerie. Notons que Wattao fait partie des chefs de guerre qui ont marqué l’ex-rébellion ivoirienne. Pendant et quelques mois après la guerre née de la crise post-électorale en Côte d’Ivoire, il était responsable du groupement tactique couvrant la zone d’Abidjan sud (Treichville, Koumassi, Port-Bouët, Marcory…).
Ces derniers mois, son nom ou ceux de ses éléments ont été cités dans plusieurs affaires militaires ou civiles. ‘’Des faux Frci utilisent souvent mon nom pour faire n’importe quoi’’, ne cesse de dénoncer le commandant Wattao.
Source: BAMBA Idrissa – Soir Info
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.