Publicités
Fn – Rdr: Le fils veut tuer le père, Soro déclare la guerre à Ouattara

Fn – Rdr: Le fils veut tuer le père, Soro déclare la guerre à Ouattara

Sa croissance n’a duré que huit petites années. Mais las de secontenter de l’ombre, le petit caïman Fn qui hier, est sorti du pipi du Rdr veut désormais sa part de proie. Belle bataille en perspective!
Cen’est plus qu’une question de temps. Le temps de peaufiner les toutes dernières straté- gies pour ramer à contre courant des ambitions du président du rdr. Guillaume Soro, Secrétaire général des ex-rebelles et ses amis du maquis s’en vont à la cognée. Ce week-end, ils se retrouvés dans ce qui demeure encore leur bastion, Bouaké – malgré le départ de Laurent Gbagbo du pouvoir -, où ils ont décidé de se refondre dans le moule du G7 version initiale du rhdp plus le parti de Gnamien Konan. Cette résurrection du G7 n’est que de la poudre aux yeux, pour certains observateurs de la scène politique ivoirienne. En réalité, l’actuel Premier ministre du président Alassane Dramane Ouattara après avoir été pendant cinq ans, celui de Laurent Gbagbo avec qui il a entretenu une relation de la punaise et le bœuf, Guillaume Soro sent le coup parfait. Celui d’un destin national. Tenaces, lui et les siens ont franchement affiché leur rasle-bol de continuer d’être l’appendice du rdr, le parti de Ouattara dont le rêve présidentialiste s’est vu réalisé après une difficile césarienne.

Résultat du conclave de Bouaké, les ex-rebelles s’en vont, mais restent. Accrocheur comme un poux, Soro qui a déjà une mainmise sur une bonne partie de l’armée nationale (Forces républicaine de Côte d’Ivoire) qu’il contrôle par ses ex-comzones interposés, dissout la branche armé des ex-rebelles dont, ironie du sort, l’ancien chef d’Etat-major, Soumaïla Bakayoko, par lui fait Général au grand dam de Gbagbo, devient le Cema proclamé de toute la république. Qui veut aller loin ménage sa monture. Passée l’étape des positionnements de ses hommes dans la haute administration (primature, ministères, institutions républicaines, directions générales, directions, etc.), l’enfant terrible de la politique ivoirienne surnommé Tiény Gbanani (l’enfant terrible en langue malinké) a laissé pousser ses molaires. Qui, depuis sont devenues longues, très longues. Au point d’oser affronter le dernier os dur de la politique ivoirienne, le président Alassane Ouattara.
Y arrivera-t-il ? En tout cas, la rencontre de Bouaké promet de belles empoignades en perspectives. La branche armée des ex-rebelles étant dissoute, l’aile politique se lance dans la bataille politique avec en ligne de mire les futures élections. Parmi elles, les législatives restent les prunelles des yeux de l’actuel Premier ministre dont le départ de la primature est imminent. Guillaume a obtenu le quitus de ses camarades. «Le conclave donne mandat au Secrétaire général pour conclure un accord politique avec ses alliés, en vue d’une participation coordonnée, dans le cadre d’un partenariat républicain aux prochaines élections législatives ». Ce n’est pas trop tôt, il y a eu anticipation. Deal : Soro part de la Primature pour céder la place à un produit du Pdci son allié du G7. Mais un deal en cache un autre. C’est que, après qu’il aura bénéficié de l’escabeau du Pdci-rda pour ravir la présidence de l’Assemblée nationale au rdr – ce qui reste une promesse politique -, Soro pourrait toujours compter sur les bons offices du vieux parti, pour enquiquiner le parti d’Alassane Dramane Ouattara, dans cinq ans. Au rdr, la présidence de la république, aux ex-rebelles l’Assemblée nationale et au faiseur de roi, le Pdci-rda, la Primature. A défaut d’une opposition sociale démocrate version Fpi-Lmp-Cnrd du reste très affaiblie par les dernières secousses présidentielles, le rdr d’Alassane Ouattara pourrait se retrouver face à une opposition hybride style rébellion encagoulée.
C’est d’ailleurs ce qui se profile en filigrane quant à l’issue du conclave, les participants suggèrent au ‘’Comité de restructuration des ex-rebelles’’ de « tenir compte des mutations politiques survenues en Côte d’Ivoire ». Le rdr est prévenu, le caïman qui est sorti de son pipi a grandi et las de se contenter de l’ombre veut désormais sa part de proie.
Bertina Soro
Source: Le Temps/.infodabidjan.net
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :