par La Majorité Présidentielle Gbagbo, jeudi 15 septembre 2011, 21:12

Les bouviers FRCI continuent de multiplier les exactions et les bavures à Yamoussoukro.Cette fois-ci, ce sont cinq pauvres ressortissants de Mahounou-Akouè, un village de la sous-préfecture,qui en ont fait les frais.Ceux-ci, dans le périmètre du carrefour de l’aéroport,au quartier Morofé et à bord d’un taxi, venaient en ville, lorsque leur voiture a essuyé des tirs à la kalachnikov. 3 des passagers sont morts sur le champ et les 2 autres, grièvement blessés, ont été évacués au Chr. 
Pour se couvrir, les auteurs du crime ont présenté les victimes comme des braqueurs qu’ils pourchassaient. Mais ce gros mensonge a été vite mis à nu. Parce que la vérité a fini par éclater quelques heures seulement plus tard. 

Ouattara Abdul-Mohamed
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.