Publicités
Derniers échos de la situations en Libye

Derniers échos de la situations en Libye

De violents combats ont étés signalés à Andalus dans le district de Tripoli .La « Jamahiriya » Libyenne a attaqué les milices des forces de l’OTAN tuant deux personnes et en blessant un nombre inconnu.La »Jamahiriya » Libyenne a  dénombré deux combattants qui ont étés également blessées dans l’opération. (Reuters)

ABDUL(MAHMOUD )JIBRIL A DIT A SALABI DE SE TAIRE -CAR IL IRRITE UNE FACTION MAJEURE DE LA MILICE DE L’OTAN:
AL SALABI
Abdul Jibril a dit à Salabi lors d’un petit rassemblement à Zawiya, de se taire.Il semble qu’il aie un approfondissement de la division qui pourrait conduire à un autre conflit dans la guerre.Auparavant, Salabi avait demandé à Jibril de démissionner de son poste. Salabi a traité le Conseil exécutif de marionnettes tout en disant qu’il allait les tuer un par un. Cette division a déjà été perçue sur le champ de bataille: en tant que combattants ils refusent de prendre les ordres hors de Bani Walid.La lutte a déjà commencé dans certaines zones entre les différentes factions des milices de l’OTAN . Par exemple, dans un incident au moins 12 miliciens de l’OTAN ont été tués et 16 autres blessés lorsque deux factions différentes ont commencé à se battre les unes contre les autres comme des voleurs qui se
disputent des richesses volées.
Cellule44
           Philippe Ehua
Traduction sommaire du russe avec coquilles et fautes habituelles



En dernière minute

Le Conseil de sécurité envisage une nouvelle résolution qui établirait une mission de l’ONU en Libye: dégeler les actifs des deux grandes compagnies pétrolières, selon une copie obtenue mercredi par l’Associated Press.

La Grande-Bretagne a  fait circuler le projet de résolution vers les  15 membres du conseil de mardi soir et les diplomates occidentaux ont dit qu’ils espèrent un vote avant la fin de la semaine. Selon des diplomates, les Etats-Unis et la France ont participé à la rédaction.

La résolution proposée modifierait l’embargo sur les armes imposé sur le régime de Mouammar Kadhafi pour permettre au  mouvement rebelle  qui contrôle désormais le pays d’ acheter des armes « armes destinées exclusivement à la sécurité ou l’aide au désarmement». Elle permettrait l’aquisition d’armes légères et de matériel connexe dans le pays pour protéger les Nations unies, le personnel humanitaire et diplomatique.

Selon le projet proposé, la zone d’exclusion aérienne et l’interdiction des vols imposée en Mars, après la répression lancée par Kadhafi contre les opposants au régime, resterait en place, mais étaient  maintenues sous examen.

La levée  du gel concernerait les avoirs libyens sur la National Oil Corporation et l’Oil Company Zueitina et une modification aura lieu du gel des avoirs à la Banque centrale de Libye, de la Libyan Foreign Bank, de la Libyan Investment Authority et la Libyan Investment Portefeuille en Afrique. Mais sera conservé le gel des avoirs et interdiction de voyager contre Kadhafi et  les membres de sa famille et les partisans clés du régime. .

Le Conseil national de transition, mis en place par les rebelles en ont fini avec Kadhafi et ses 42 ans de règne et il a  envoyé l’ancien dictateur dans la clandestinité Le CNT a demandé à l’Organisation des Nations Unies de  l’aide car il a du mal à établir un gouvernement.

La résolution proposée prévoit la création d’une Mission d’appui des Nations Unies en Libye pour une période initiale de trois mois pour aider le nouveau gouvernement à rétablir la sécurité et la primauté du droit, de promouvoir la réconciliation nationale et de s’engager dans le processus de rédaction d’une constitution et la préparation pour les élections.

Il serait également autoriser à  l’ONU d’ assister  le nouveau gouvernement pour qu’il puisse étendre  son autorité à travers le pays.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :