Le guide libyen est toujours introuvable et se porte bien,mieux que les rebelles qui sont  dans l’incapacité de prendre le dessus dans les combats et qui trouvent le moyen de se battrent entre eux au point qu’une certaine confusion règne jusqu’ au commandement de l’OTAN:

« Les milices de Misrata se sont détachés du CNT et refusent de prendre les ordres des traîtres. Ces agents de l’OTAN ont clairement indiqué qu’ils ne prendront pas les ordres de ceux qui ont servi sous le gouvernement libyen Jamahiriya après que la guerre aie commencé. Cela a aggravé la division, et les frustrations ;de plus, de lourdes pertes à Syrte et Bani Walid ont conduit de nombreux agents et de traîtres à s’élever les uns contre les autres. Un jeu de blâme a commencé, la suspicion et la paranoïa s’est répandue à travers l’OTAN « ..







Kadhafi dans son dernier message dit que lui et les Libyens continuent le combat et « qu’il ne laissera jamais les Etats impérialistes prendre le relais ».







Source: Untold truth
Cellule44

          Philippe Ehua




13 setembre 2011
En complément :extrait d’un article d’Allainjules

Dans une nouvelle communication, suite à la mise sous surveillance de tous les réseaux libyens, et considérant que Mouammar Kadhafi joue à « trouve-moi si tu peux », il a adressé, un courrier hier, à son peuple, lu sur la chaîne syrienne Al-Rai. Voici la teneur:
La réalité de la situation commence à devenir plus claire. Nous assistons à une révolte contre Al-Fateh et le pouvoir des comités du peuple. Ceci est une nouvelle tentative de retour en Libye, à la période de  Al-Fateh, des sociétés occidentales colonisant le peuple libyen.
Il s’agit d’une tentative de remettre en esclavage, le peuple libyen. Le forcer à revenir à la période coloniale, après sa libération par notre héros Al-Fateh.
Les raisons de ce gâchis soutenu par le symbole de l’humiliation et de la honte ne nécessitent pas de connaissances particulières pour comprendre. Et par conséquent, vous devez le savoir, il n’y a pas une autre alternative pour le peuple libyen que celui de vaincre cette insurrection qui va à l’encontre la Révolution de Al-Fateh.
Il est inacceptable que nous donnions notre pétrole, simplement, pour que le peuple français en profite. N’acceptons pas de redevenir des esclaves, ce qui avait été proscris lors de nos congrès populaires et aussi de préceptes des comités populaires.
Nous n’accepterons plus une Libye coloniale, comme le veulent ces traîtres.
Maintenant il n’y a pas d’autre option que de se battre jusqu’à la victoire, et pour la défaite de l’insurrection. Nous savons que Dieu écrasera tous nos agresseurs.
Mouammar Kadhafi
Source : Allainjules
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.