Le NCSM Charlottetown, amarré au port d'Halifax, le 1er mars 2011

Un expert militaire allemand a déclaré lors d’une réunion privée, citant des sources sûres et fiables, que le nombre des forces spéciales britanniques tuées en Libye n’est pas de 35 soldats comme annoncé par le ministre de la défense britannique. 
Les chiffres sont plus considérables et sont plus exactement de 1 500 à 2 000 morts. La raison pour laquelle le gouvernement britannique a ordonné à ses troupes en Libye de revenir au Royaume Uni.

Ajouter à cela, le bilan des morts :
– Forces françaises est entre 200 et 500.
– Forces américaines est moins de 200.
– Forces qataries est plus de 200.
Et ces chiffres n’ont jamais étaient annoncés par personne et les médias n’ont parlent même pas car cela ne va pas dans leurs intérêts à eux et à leurs gouvernements.
Mais apparemment ce qui ont subi des grosses pertes sont les canadiens. Une dizaine de roquettes ont été tiré par l’armée libyenne touchant en plein mille le navire de guerre NCSM Charlottetown (Le 03/06/2011) (1), un porte parole du ministre canadien de la Défense, Peter MacKay a déclaré que les roquettes n’ont toutefois pas touché le NCSM Charlottetown, et aucun blessé ni dommage sur le navire n’ont été rapportés dans cet incident survenu lundi matin :http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2011/06/03/002-libye-navire-canadien-attaque.shtml).
L’expert militaire allemand a déclaré que la troisième semaine du mois septembre sera crucial pour Mouammar Kadhafi et ses forces loyalistes soit la victoire ou la défaite sachant que jusqu’à présent le régime de Mouammar Kadhafi n’est pas tombé totalement.
Il a ajouté que l’Allemagne se retirera de la coalition contre la Libye à la fin du mois de septembre.
Il a aussi ajouté que l’OTAN bombardera intensivement le territoire libyen dans les trois derniers semaines de septembre.
Tous les pays membre de l’OTAN se sont moqués de la France sur ses bombardements à l’aveuglette sur la Libye tuant des civils et des erreurs stratégiques majeures
(1) de source non vérifiée à ce jour ,il semblerait que le Charlottetown serait plus touché qu’il est dit et serait  en réparation sur « terre » anglaise.Cette information à été lâchée par des tiers du gouvernement britannique : Cellule44
Source : FB
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.