Libye- Les Travailleurs Africains Parlent : L’OTAN est la source de notre Malheur

Selon les preuves fournies par les satellites espions Russes, Kadhafi n’a jamais utilisé un seul avion pour bombarder sa population comme le voulait la propagande de L’Otan en emporte le Vent.
L’ État major russe confirme que le 22 février 2011 il n’y a pas eu de frappes aérienne en Libye grâce aux données de leurs satellites militaires.
Aôut 2011 le 19
Selon la propagande de l’Occident, passé maitres en mensonges, les Rebelles encercleraient Tripoli. Or de ces images, c’est la population de Misrata qui fête la défaite des rebelles et l’arrivée des troupes de Kadhafi pour les libérer après 4 mois de terreur
http://lizziesliberation.wordpress.com/2011/08/16/tripoli-celebrates-the-liberation-of-misratah/
Tripoli celebrates the liberation of Misratah
Pour les dirigeants et peuples occidentaux, les égarements de la guerre en Irak et en Afghanistan semblent si lointains, mais comme il serait sage de s’en inspirer dans la crise libyenne !
L’émissaire du président russe Dmitri Medvedev, pour la Libye, Mikhaïl Margelov, a déclaré le 13 juillet 2011 au quotidien russe Izvestia : « Mouammar Kadhafi est loin d’être vaincu.
Kadhafi n’a pas encore utilisé le moindre missile sol-sol, alors qu’il en a plus qu’il n’en faut..
On peut donc douter de sa supposée faiblesse annoncée par l’OTAN et se poser des questions…
Quand la France a commencé à larguer sur Tripoli ses premières bombes, plusieurs éléments concordants étaient réunis pour affirmer qu’il s’agissait d’un vrai suicide politique de l’Occident.
Tout d’abord parce que le mensonge derrière le prétexte de déclarer la guerre contre la Libye était trop gros .
Ensuite parce que l’Occident n’a pas les moyens financiers pour déclarer la guerre à la planète et le pire c’est que ses dirigeants l’ignorent encore.
On passe ainsi très facilement de l’usure de la crédibilité de l’Occident au ridicule devant les nouveaux pays émergents qui ont déjà pris le flambeau du relai de la leadership mondiale.
Lorsqu’on accumule les mensonges à Paris, à Londres et à Washington sur la guerre en Libye, se demande-t-on un seul instant quel est l’impact dévastateur de ces contrevérités sur le plan de l’image et de la crédibilité de l’Occident à Moscou, à Pékin ou à Brasilia ?
Cette affaire sonne le glas de l’Empire...
 
Source : YouTube
Publicités