par La Majorité Présidentielle Gbagbo, mercredi 31 août 2011, 00:31
Le maire de Yopougon,Félicien Gbamnan Djidan
Un groupe de conseillers municipaux dont certains se réclamant du Fpi, font des manœuvres pour évincer le maire Gbamnan Djidan de la tête de la commune de Yopougon. Réunis au sein de ce qu’ils appellent «le collège des conseillers municipaux de Yopougon», ils ont produit un courrier le 22 août, adressé au ministre de l’Intérieur Hamed Bakayoko afin de le motiver à démettre Gbamnan Djidan et procéder à un renouvellement de l’équipe dirigeante. Suivez la teneur de ce courrier : «Monsieur le ministre d’Etat, vous serez certainement surpris de notre réaction, après dix ans de gestion de la commune.

En effet, en toute bonne foi, les conseillers municipaux que nous sommes avons toujours soutenu et approuvé tous les comptes administratifs et de gestion du maire et du trésorier principal de Yopougon qui semblaient ne souffrir d’aucune anomalie tant au plan conceptuel que comptable.

C’est donc avec ahurissement et une profonde indignation que, grâce à des recherches effectuées par certains conseillers, que nous avons découvert des malversations. Au vu de tout ce qui précède, nous vous prions, monsieur le ministre d’Etat, de bien vouloir autoriser le renouvellement de la présente municipalité». Entre autres raisons qui fondent cette démarche subversive, il est reproché au maire sa longue absence et ce que ces conseillers qualifient de mauvaise gestion du marché de Wassakara.
Parmi ces 23 conseillers qui ont produit cette feuille de route du coup d’Etat, figurent ceux issus du Fpi comme Ebrottié Boadi Paul, Tanoh Ignace, Aboa Thomas, Dogo Soko Jean et Koné Yéhodjan Adama qui fait office de secrétaire séance. Ces derniers, dit-on, ont toujours murmuré qu’ils n’ont rien «mangé» sous Gbamnan Djidan et, par conséquent, rament bien pour l’éloigner de la commune. Alors que des sources précisent bien que ces conseillers Fpi ont toujours été bien traités par le maire alors même que la loi ne prévoit pas de privilèges particuliers pour des conseillers.
Chose curieuse, au nombre des conseillers en guerre contre Gbamnan Djidan, selon de nombreuses sources, se trouve Joachim Djédjé Bagnon, militant et candidat malheureux du Pdci qui, depuis des années, n’a jamais assisté à aucune réunion du conseil municipal. Or, la loi autorise la radiation d’un conseiller qui manque sans raison à plus de la moitié des réunions dans l’année. Cet homme qui, normalement ne doit plus faire partie de cette équipe, refait surface et se ferait passer pour un indépendant afin d’être porté à la tête de la mairie en remplacement de Gbamnan Djidan. Qui a d’ailleurs confié son intérim à son premier adjoint en la personne de Gbakré Marcellin.
Après les changements irréguliers opérés à la tête de plusieurs communes, un autre putsch est en préparation pour arracher la mairie de Yopougon au Fpi qui l’a acquise de haute lutte. Les yeux sont tournés vers le destinataire du courrier en question dont le patron Alassane Ouattara a achevé de convaincre qu’il est dans une logique de non respect du droit ivoirien.
Benjamin Koré benjaminkore@yahoo.fr
Source : Facebook
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.