ABIDJAN – L’ex-Représentant de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI), Young Jin Choï a nié mardi l’existence de « massacre d’envergure » sous le régime du Président Gbagbo.
« S’il y avait eu des massacres civils d’envergure, notre mission aurait échoué », a soutenu le diplomate coréen au micro de Radio France International (RFI).
Ce témoignage du très conversé « Samouraï » s’oppose aux accusations de « criminels » portés par les pro-Ouattara contre le régime du Président Gbagbo.
Le couple présidentiel a été inculpé en août de « crimes économiques » après 4 mois de détention illégale sous prétexte de « crimes contre l’humanité ». Les manifestations de protestation se multiplient pour demander leur libération ainsi que celle de tous les détenus politiques.

Source : Lacotedivoirelavraie

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.