De gauche à droite: Ally Coulibaly Ambassadeur de CI en France, Hamed Bakayoko ministre de l’Intérieur, et Claude Guéant ministre français de l’Intérieur, place Beauvau à Paris.
Publié le vendredi 26 aout 2011 | L’intelligent d’Abidjan – Un post d’Alain Toussaint, sans le nom du diplomate en question, une brève dans un quotidien ivoirien et un post sur le profil
Facebook ‘’La Majorité présidentielle’’ ont suffi pour créer, nourrir et amplifier une affaire DSK à l’ivoirienne, impliquant SE Ally Coulibaly qui aurait été interpellé pour être entendu et gardé à vue, en attendant d’être rapatrié à Abidjan, ou rappelé au pays. Malgré le statut d’ambassadeur d’Ally Coulibaly, les relations privilégiées entre la Côte d’Ivoire et la France, entre Sarkozy et Ouattara, ainsi que la présence de l’ambassadeur le week-end, dernier aux obsèques de Dominique Pin, la rumeur a enflé.

Source : L’Intelligent d’Abidjan
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.