TIZIANA GAMANNOSSI.jpg

Interview Internet avec Tiziana Gamannossi à Tripoli.
Par Smaïn Bédrouni, samedi 27 août 2011, à 00h27 :
Cet entretien Internet a subi de nombreuses coupures de connexion, de plusieurs minutes, entre les questions et les réponses et il a duré de 00h27 à 01h32.

Smaïn Bédrouni : Bonsoir, nous sommes très inquiets ici, peux-tu nous donner des infos, s’il te plaît?

Tiziana Gamannossi : Les rebelles sont dans tripoli. Il y a encore la zone de Buslim et celle de l’hôtel Rixos qui sont en train de combattre

Smaïn Bédrouni : c’est tout ce que tu peux me dire ?

Tiziana Gamannossi : Oui, car aujourd’hui je ne suis pas sorti et le mobile phone ne marche pas. Internet a recommencé à fonctionner depuis trois jours mais il marche très mal comme tu peux le voir.


Smaïn Bédrouni : oui

Tiziana Gamannossi : Mercredi 24 j’ai fait un tour de la ville: de Tajoura au Corinthia, je suis allée voir nos amis T. et M., les journalistes de TELESUR, ils étaient tous bien, ils ont été amenés au Corinthia par la Croix Rouge. Même les journalistes minables étaient bien !

Smaïn Bédrouni : oui c’est répugnant, car pendant ce temps, c’est le peuple qui souffre.

Tiziana Gamannossi : Et pendant la route, tout était sous le control des rebelles, beaucoup de barricades faites avec des containers MSC, des palmiers coupées, des matériaux de constructions et des voitures brulées

Smaïn Bédrouni : En fait les rebelles contrôlent tripoli ? Est ce que tu peux m’en dire plus stp ? les lecteurs de stcom.net sont inquiets et attendent des nouvelles de Tripoli.

Tiziana Gamannossi : Ils ne contrôlent pas entièrement Tripoli, les combats se poursuivent. Alors la chose plus terrible est que les rebelles à Tripoli sont a 90% des boys entre 10 et 25 ans, TOUS ARMES! Est-ce que tu t’en rends compte! ? Des gamins qui ont entre 15 et 20 ans avec des Kalachnikov entre les mains. Les rebelles de Tripoli tiennent maintenant soigneusement des check points et les rebelles de Misurata et de Montagnes Nafusa étaient sur les pickups en train de roder dans tout Tripoli ! Ils semblent arabes, mais j’ai vu des européens donner les instructions aux garçons tripolitains aux check points ! Mais pendant il y a des combats, qui ont commencé samedi et sont toujours en cours, il y avait soit les rebelles armés soit les garçons tripolitains la plupart sans armes et donc, ce sont eux qui sont morts surtout !

Smaïn Bédrouni : C’est ce crime contre l’humanité que les médias essaient de cacher. Est ce que tu veux donner un message aux lecteurs de La Voix des Opprimés ?

Tiziana Gamannossi : Oui, comme tu sais bien cette guerre était prévue depuis 2001 après l’attaque des Twin Towers ; je t’envoie le document, qui prévoie la prise de 7 pays en 5 ans! La NATO est en retard, mais veut prendre 7 Pays !
Tu sais bien que cette guerre pouvait être évité avec des négociations entre Kadhafi et les rebelles, de façons qu’on aurait évité des milliers de morts, la plus part des jeunes, un pays détruit et surtout maintenant des jeunes avec des armes dans les mains !

Mon message est les suivant : Si vraiment on s’appelle des gens civilisés, essayons d’empêcher les guerres qui n’amènent que destructions et morts ! Autrement même si en 2011 nous avons les portables le plus modernes, les machines les plus modernes, cela ne pourra jamais prouver qu’on est des gens civilisé car en 2011 ENCORE, ON RESOUD LES CRISES POLITIQUES AVEC DES GUERRES !
Voilà mon message.
Merci.

Smaïn Bédrouni : Nous sommes sur la même longueur d’onde, nous pensons exactement la même chose, c’est pour cela que notre journal existe afin d’utiliser les nouvelles technologies pour l’éveil des consciences des populations à la paix, montrer l’horreur de la guerre pour la refuser et travailler pour construire la paix.

Tiziana Gamannossi : Oui, il faut faire tout pour éviter les guerres! Elles sont la honte de la civilité !

Smaïn Bédrouni : La honte de l’Humanité !

Tiziana Gamannossi : Merci!

Smaïn Bédrouni : Je met quel nom ou pseudonyme pour tes réponses ?

Tiziana Gamannossi : TIZIANA GAMANNOSSI, mon nom. J’espère qu’être contre la guerre ne soit pas un motif pour être attaqué, car alors le monde est fini !

Smaïn Bédrouni : Je suis vraiment inquiet pour vous tous, j’aimerais être avec vous qui êtes dans la difficulté. C’est moins pire que de voir tout ça à distance sans pouvoir vous assister.

Tiziana Gamannossi : Mon cher, sois tranquille, je n’ai rien fait de mal et maintenant comme je ne peux plus me battre contre la guerre, je me battrais de façon à ce que ces jeunes gens laissent les armes et aient une vie normale ! Merci mon cher…. Très bien ! Il faut tout faire pour faire cesser cette manipulation des jeunes gens par la CIA/NATO ! (NDLR: NATO = OTAN) ! Je t’envoi le document maintenant.

Smaïn Bédrouni : Oui, merci à toi !

Tiziana Gamannossi: Une chose importante: Il semble qu’en Septembre ce soit le tour de l’Algérie…… Faites attention, ne permettez pas cela !

Coupure de connexion, à 01h32.

Il est maintenant 03h06, heure de Paris, et toujours pas de connexion internet à Tripoli, nous décidons de publier l’entretien tel quel.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.