Que s’est-il réellement passé dans la nuit de jeudi 18 à vendredi 19 août 2011 dans la commune de Yopougon ? En tout cas, quelque chose de pas clair s’y est mijoté au cours de cette nuit. En effet, peu avant 22 heures, un hélicoptère qui appartient vraisemblablement aux Forces impartiales présentes en Côte d’Ivoire, a survolé la commune. Que recherchait-il ? Pour l’heure, l’on se perd en conjectures. Mais un peu plus tard, soit aux environs de 2 heures du matin, des tirs à la kalachnikov ont perturbé le sommeil des populations de la commune de Yopougon.


Des rafales dont l’origine reste inconnue, qui ont duré au moins 5 minutes et créé un sentiment de panique chez les personnes qui les ont entendues. Des responsables de la sécurité publique que nous avons interrogés expliquent difficilement les causes de ce ballet d’hélicoptères ainsi que des tirs à l’arme automatique. Mais ce qui est certain, c’est que les rumeurs de déstabilisation de la Côte d’Ivoire sont de plus en plus persistantes. A cela s’ajoute le désarmement forcé des éléments se réclamant des Forces républicaines de Côte d’Ivoire, qui a court. Une conjugaison de faits qui rend la situation sécuritaire volatile à Abidjan, la capitale économique de la Côte d’Ivoire.

Bertrand GUEU

Source: L’Inter/infodabidjan

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.