PARIS – La démocratie et la liberté impliquent que tous les citoyens puissent s’exprimer. Alors, pourquoi, en Libye, peut-on vouloir exclure certains, et oser parler de démocratie et de liberté ? Peut-on accepter ça ici, en France ? Non. Pourquoi donc vouloir l’imposer et l’admettre ailleurs ? Si oui, alors, nous ne sommes que des démocrates de pacotille. Admettre enfin que l’OTAN tue impunément et accuser les autres de tuer, de les condamner et d’absoudre les criminels les plus meurtriers du 21e siècle, c’est accepter l’inacceptable, c’est être soi-même assassin. Explication.

En Libye, l’OTAN tue, et ses crimes de guerre et contre l’humanité s’accumulent, pour elle, comme pour ses petits protégés islamistes-renégats-imposteurs-violeurs-maléfiques-terroristes et traîtres de Benghazi, soi-disant rebelles. N’en déplaisent aux esprits chagrins et criminels, aux amnésiques, aux déçus ou déchus qui n’ont aucune once d’humanité devant des enfants qui meurent injustement. D’ailleurs, ces monstres ne versent une larme que lorsque le CAC 40, le Dow Jones, ou le Nekkeï 225 baissent. La ruse n’a que trop duré. Il est grand temps de mettre ces gens face à leurs responsabilités de criminels et tueurs d’enfants innocents.

Personne ne peut cacher la vérité. D’ailleurs, à force de mettre la poussière sous le tapis, elle finit toujours par se manifester. Auparavant, le mensonge, la propagande et la falsification pouvaient durer. Mais aujourd’hui, avec la poussée exponentielle des NTIC, la vérité est imparable. Les faibles et les incapables ne peuvent accepter des négociations ou s’asseoir sur une table pour des pourparlers. Pourquoi ? Simplement parce ce que leurs voltiges mensongères seront mises à nue. De voir ces vrais criminels s’habiller d’oripeaux élogieux pour justifier leurs exactions ou se rendre, qui, le vendredi, à la Mosquée, qui, le dimanche, à la messe ou au culte, c’est se moquer de Dieu, Allah ou Jéhovah. « Tu ne tueras point »(cinquième commandement du décalogue). Images insoutenables de « Majar-sur-Glane »(vidéo). Qui peut oublier Zlitan, Sabha et les autres ?

Massacre de WADI MAJAR

Une petite liste non exhaustive des crimes de l’OTAN que vous pouvez consulter en PDF (anglais) et qui constitue autant d’éléments pour ester ces criminels de guerre et prédateurs sans foi ni loi en justice. Sans compter les vidéos, en violation manifeste de la convention de Genève sur les prisonniers de guerre, où on voit les galopins de Benghazi torturer, lyncher et décapiter à l’arme blanche, des soldats kadhafistes capturés. Est-ce ce que disent les résolutions 1970 et 1973 ? A ce jour, plus de 1000 civils ont été tués délibérément. Cibles militaires selon l’OTAN. Qui sont-ils pour ainsi violer les lois internationales ? J’ai probablement mal assimilé mes cours en Relations internationales. Qui peut se taire face à cette injustice faite au peuple libyen alors que ces gens soutiennent sans vergogne des régimes terroristes ? A vous de juger.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.