Publicités
Libye : (18/08/2011) nouveaux crimes de l’OTAN

Libye : (18/08/2011) nouveaux crimes de l’OTAN

Publié le18 août 2011 parAllain Jules
Qu’est-ce qu’il y a encore à bombarder à Tripoli ? Rien. Et ceci, comme je l’annonçais lors de mon passage à l’émission « Pile ou Face » du brillant journaliste de Télésud, Louis Keumayou, en compagnie du journaliste Théophile Kouamouo (vidéo en dessous). Ces gens veulent tuer Kadhafi en oubliant qu’ils installeront le chaos. Est-ce le but, pour tout piller ? Ils sont nus. Savez-vous le scoop ? Ils vous disent depuis aujourd’hui que les renégats de Benghazi avancent vers…Tripoli. Eh bien, ils sont, sachez-le, plutôt encerclés. Ils n’ont pas d’issue de secours…

Ne vous inquiétez pas, l’accumulation des bavures montre bien que les soldats de l’apocalypse de l’OTAN et leurs mercenaires, les renégats de Benghazi, font du surplace. Les avancées ? Du bluff et du re-bluff. Ces gens déshumanisés, cyniques et surtout tueurs d’enfants, ont, aujourd’hui, bombardé Tripoli avec des charges assez conséquentes. Nous n’avons pas encore le nombre de morts.
Cinq grosses détonations ont détruit la centrale électrique qui alimente Tripoli ainsi que six stations relais. Voilà comment une ville paisible est victime de monstres. Des enfants, des femmes, des vieillards se sont retrouvés plongés dans le noir total, leurs denrées alimentaires frigorifiées ont été complètement perdues, la climatisation en cette chaleur estivale et tutti quanti, ce sont des crimes contre l’humanité, tandis que nous, nous vivons paisiblement. Pourquoi la Libye ? La malédiction « pétrole ». 
La punition a donc commencé pour les tripolitains, le futur ghetto de Varsovie car, la tactique est la même. Nous avons en face de nous des nazillons, que dis-je, des nazis, prêts à affamer, à avilir, à tuer, à violer comme depuis le début du conflit, mais cette fois-ci, à Tripoli. Est-ce comme ça qu’on sauve ou protège les populations civiles ? Le pire dans ce conflit c’est que les maquisards de l’OTAN demandent aux Libyens de se battre entre eux, alors que, de leur côté, ils survolent les villes et bombardent ceux qui ne les acceptent pas. C’est la tendance. Sans vergogne.
Mais, le Libyen, depuis 6 mois, face à la monstruosité de l’action de ces assoiffés de pétrole, tient, et, rassurez-vous, la capitale tiendra malgré tout. Donc, en 6h, les techniciens héroïques ont rétabli l’électricité. Comme un seul homme, après ce rétablissement, une foule en liesse a envahi la place verte et certains points de la capitale libyenne, pour signifier aux tueurs du ciel, qu’ils n’ont rien à faire en Libye.
Le peuple fier scandait: « Ô Allah, Ô Mouammar, Ô Libia, Wbess » (Dieu, Mouammar , la Libye et rien de plus.). Ce slogan a du siffler dans les oreilles des tueurs à gages, qui utilisent des militaires « innocents » qui se sont engagés dans l’armée pour aider leur pays, et non les multinationales des amis du Fouquet’s.

TÉMOIGNAGE DE LEONOR QUI CONFIRME NOS DIRES 

Source : Allainjules
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :