Le père de l’Europe moderne, Jacques Delors, regrette que la chancelière allemande «n’ait fait aucune concession sur le fond» lors de sa rencontre, mardi, avec Nicolas Sarkozy. Comme le financier américain George Soros, il appelle à la création d’euro-obligations.
Un des père de la monnaie unique, Jacques Delors, ainsi qu’un des plus mythiques financiers de Wall Street, George Soros, font le même constat. «L’euro comme l’Europe est au bord du gouffre», s’inquiète le premier. «L’Europe est en danger», prévient le second. Les deux hommes proposent la même solution: mutualiser partiellement les dettes européennes en créantdes obligations européennes (euro-obligations) afin de renforcer la zone euro et déjouer les attaques des marchés.


Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.