Charles Diby Koffi, ministre de l’Economie et des Finances.
Les fournisseurs de l’État se disent disposés à participer à l’élaboration d’un plan de réduction de la dette contractée par le gouvernement ivoirien
en leur endroit. Hier, à Abidjan, au cours d’un point de presse, le président du Syndicat national des fournisseurs de l’État de Côte d’Ivoire (Synafeci), Faustin Gré, a dit que les négociations étaient en cours avec le Trésor ivoirien. Pour permettre au gouvernement de respecter ses engagements « sans douleur », le Synafeci souhaite que chaque mois, l’État débloque 20 milliards de Fcfa au titre de l’apurement de la dette intérieure. Ce à compter de la fin de ce mois d’août jusqu’à la fin du mois de décembre. Si la dette intérieure est estimée selon le budget 2011 à 182,8 milliards de Fcfa, le syndicat estime ses arriérés à plus de 100 milliards de Fcfa.

Le Synafeci ne s’arrête pas là. M. Faustin Gré demande qu’un comité de suivi pour l’apurement de la dette de l’État vis-à-vis des fournisseurs soit mis sur pied. L’organisation Syndicale voudrait diriger ce comité qui sera placé sous l’autorité du ministère de l’Économie et des Finances. Selon M. Gré, le but de ce comité est d’abord « d’éviter l’escroquerie de certains responsables et agents du Trésor public qui exigent entre 15 et 30% du montant de tout règlement aux opérateurs économiques ». Ensuite, cet organe doit contrôler le paiement pour écarter l’intervention de démarcheurs complices de certains commis de l’État. La dernière vertu que cite M. Gré est que le comité permettra de maîtriser en dernier essor le paiement des factures.
Il est revenu sur l’annulation des 10% exigés aux contribuables assujettis à l’impôt synthétique. Le Syndicat a tenu à rappeler que son Fonds de soutien aux opérateurs économiques est toujours opérationnel. Le Synafeci ajoutera un autre service à ses prestations. Il est, en effet, prévu la signature, le 30 août prochain, d’une convention d’assurances.
Adama Koné
Source : ivoirebusiness
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.