Publicités
Crise postélectorale / Mamadou Koulibaly charge encore: « J`avais prévenu Gbagbo »

Crise postélectorale / Mamadou Koulibaly charge encore: « J`avais prévenu Gbagbo »

Mamadou Koulibaly, président du LIDER.

Publié le mardi 16 août 2011 | L’Inter – L`opposant Mamadou Koulibaly est revenu sur la chute de l`ancien chef de l`Etat, dans un entretien accordé à Onuci.fm et diffusé samedi dernier. A ceux qui voient en la création de son parti politique une façon de trahir Laurent Gbagbo, il a donné cette réplique: « Non , je n`ai pas trahi. Mamadou n`a jamais poussé ses camardes sur la voie qu`ils ont prise. J`ai passé mon temps à les prévenir, à les mettre en garde(…) Je n`ai jamais dit à Gbagbo vas-y, vas-y; je lui ai dit attention, attention». Il a dénoncé au passage tous ces dignitaires du Front populaire ivoirien qui ont poussé l`ancien chef de l`Etat dans le dos et qui se sont terrés dès les premières secousses. Interrogé sur les idées défendues par son jeune parti, le président de l`Assemblée nationale a indiqué que Lider ambitionne de lutter contre les idées reçues, au nombre desquelles celle selon laquelle l`étranger est la cause des malheurs des Ivoiriens. Lider, a-t-il souligné, refuse que l`étranger soit utilisé comme un épouvantail par la classe politique pour effrayer les Ivoiriens. « L`étranger est une chance pour nous », a-t-il martelé. Le président de Lider est également revenu sur sa préférence pour le régime parlementaire au détriment du régime présidentiel qui, selon lui, donne trop de pouvoirs au président de la République. « La Constitution donne trop de pouvoirs au président de la République. Elle a été conçue pour que le président de la République soit un roi. Il est temps de faire du président de la République un serviteur. Il rend compte, il n`est pas au-dessus de la loi », a-t-il expliqué.
A.N
Source : Ivoirebusiness
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :