300px-Cimapflag

Depuis que le sous-préfet ivoirien a été mis à la tête de l’Etat de Côte d’Ivoire, il n’a jamais cessé de paniquer.
Il montre toujours qu’il n’est pas aux commandes des affaires en Côte d’ Ivoire. La preuve, les récents mandats d’arrêt encore lancé contre les pro-Gbagbo démontrent la fébrilité de ce pouvoir moribond.
En effet, le parquet ivoirien vient d’adresser une requête aux autorités judiciaires du Liban, de l’Afrique du Sud, de l’Angola, des Etats-Unis, des Emirats arabes unis et de la Chine, dans le cadre de l’enquête ouverte par la justice ivoirienne sur la crise post-électorale.

Lorsqu’on est au contrôle de tout, on ne court pas dans tous les sens. Dans aucun pays au monde, en moins d’une erreur de lecture, l’on a vu un pareil cas ridicule, le fait de lancer tout azimut des mandats d’arrêt dans plusieurs pays de cette façon.
Selon le procureur de la République près le parquet d’Abidjan Simplice Koffi, il s’agit de mandats d’arrêts internationaux et de commissions rogatoires.
Qu’est ce qui peut explique cette haine viscérale des hommes au pouvoir contre les pro-Gbagbo?
Sous le gouvernement Bédié, après le coup d’Etat perpétré par le même Ouattara contre son allié d’aujourd’hui, combien de personnes de l’entourage de Bédié ont été traqués de la sorte?
Même le sieur Gnamien N’Goran, anciennement ministre de l’Economie des Finances sous Bédié, qui a fuit avec une mallette d’argent et a brulé le reste de l’argent de l’Etat qu’il avait en sa possession, aurait pu être poursuivit pour crime économique, mais cela n’a pas été le cas. Il est jusqu’à présent libre de ses mouvements. Et avec lui plusieurs membres de ce gouvernent n’ont pas été inquiétés, non pas parce que le Président Gbagbo, après les élections de 2000 ne pouvait pas le faire, mais il avait pour souci de réunir les fils et filles de la Côte d’Ivoire autour d’un idéal commun qui était l’indépendance totale de la Côte d’Ivoire et aussi il voulait montrer qu’il était au commande des affaires et aussi que l’être humain, a un moment donné de sa vie peut être imparfait mais finir par se corriger. Il a fait de même pour ceux qui ont attaqué le pays en 2002. Il était un vrai homme de paix. Il a même fait venir d’exile ses ennemis d’aujourd’hui.
Mais le comble, c’est l’acte que vient de poser ce gouvernement moribond en lançant un mandat d’arrêt contre le pasteur Koné Malachie. Ce dernier acte, vient de convaincre plus d’un que ce pouvoir n’est maintenant tenu que par un seul fil d’araignée. Il est affaibli de l’intérieur, pas de l’extérieur.
Tous les signaux sont au rouge, tous les signes de sa chute son palpable, mais personne ne comprend comment ils font pour ne pas voir cela?
Même la nature lui donne des signes palpables de sa chute à la veille de l’indépendance. Ces signes sont là et réels. Comment font-ils pour ne pas le savoir.
Les signes de Dieu ne trompent pas. Ils montrent que la Côte d’Ivoire n’est pas indépendante et les prophéties de Malachie sont vraies, ce qui lui vaut aujourd’hui d’être un ‘‘WANTED’’, avec comme pour prime 3000000 de FCFA pour sa tête.
Alassane Ouattara et sa suite le savent bien, leur pouvoir tombera coute que coute car ils ont préparé leur propre chute. Tous les ingrédients sont là: poisson frai, sel, piment, Cube Maggi, Attiéké, huile, Oignon.
Question: Que reste-t-il?
Source: Wikilibre – Infodabidjan.net
Source : infodabidjan.net
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.