Publicités
LE COCKTAIL “BIZARRISSIME” D’ALASSANE OUATTARA

LE COCKTAIL “BIZARRISSIME” D’ALASSANE OUATTARA

 

 7 AÔUT 2011/ FÊTE NATIONALE ET DEUIL NATIONAL: LE COCKTAIL “BIZARRISSIME” D’ALASSANE OUATTARA

 
 
Le Président Alassane Dramane Ouattara a indirectement 
reconnu que la Côte-d’Ivoire n’est pas indépendante.
Cette reconnaissance a été exprimée dans un communiqué signé le vendredi 5 août par la présidence de la République.
Ne pas reconnaître l’indépendance du pays qu’il “dirige” ne saurait surprendre de la part de l’homme qui a été imposé aux ivoiriens le 11 avril dernier suite à une guerre parachevée par un coup d’Etat.
A la place d’une fête nationale de l’indépendance ce dimanche 07 août, Alassane Ouattara aurait préféré un deuil national de 3 jours à compter du samedi 6 Août 2011. “A l’occasion de ce drame, le Président de la République décrète un deuil national de trois jours à compter du samedi 6 aout 2011.”, dit le communiqué.
Il a décrété ce deuil suite au grave accident de la circulation d’un bus de la SOTRA (Société de transport abidjanais) ayant fait plusieurs morts.

Ce bus a fait une plongée dans la lagune hier matin après une sortie de route effectuée sur le pont Houphouët Boigny.
Si Alassane Ouattara reconnaît que la Côte-d’Ivoire n’est pas vraiment indépendante, il confirme de facto le fait qu’il soit un préfet installé pour servir les intérêts de ses maîtres, comme le disent certains.
Conscient de cette situation, il a saisi l’occasion malheureuse de cet accident pour l’avouer publiquement et indirectement, peut-être à son insu, en trahissant le secret de son subconscient. Il se pourrait cependant que Alassane Ouattara reconnaisse l’indépendance du pays. Dans ce cas, il invite le peule ivoirien à un jeu d’hypocrisie nationale sans précédent.
Pourquoi décréter trois jours de deuil incluant le jour de la fête d’indépendance?
Cette situation incongrue et “bizarrissime” devrait être une première dans l’histoire des nations.
Comment mêler la joie de la fête nationale à la tristesse et à la douleur du deuil?
N’est-ce pas faire preuve d’hypocrisie, quand on sait que cette “indépendance” sera officiellement et avec pompe fêtée ce dimanche?
En voulant se montrer trop compatissant et solidaire des familles des victimes, la présidence ivoirienne est tombée dans l’absurde et dans l’hypocrisie. Combien de deuils nationaux aura-t-elle à décréter annuellement suite aux graves accidents de la route qui endeuillent de nombreuses familles?
Pour le respect des victimes l’on aurait dû éviter ce cocktail bizarrissime de deuil national et de fête nationale.
 
ZEKA TOGUI – Infodabidjan.net
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :