Publicités
LIBYE. Flou autour de la mort d’un des fils Kadhafi

LIBYE. Flou autour de la mort d’un des fils Kadhafi

LIBYE. Flou autour de la mort d’un des fils Kadhafi – Monde – Nouvelobs.com: i
Publié le 05-08-11 à 13:01 Modifié à 15:32 par Le Nouvel Observateur avec AFP

Les rebelles annoncent la mort du plus jeune fils du dictateur, la famille du dirigeant libyen dément »

Khamis Kadhafi, plus jeune fils du Mouammar Kadhafi et l’une des figures les plus actives du clan du dirigeant libyen dans la guerre contre les rebelles, a été tué dans un raid nocturne de l’Otan à Zliten (150 km à l’est de Tripoli), a affirmé vendredi 5 août la rébellion. Une mort pourtant démentie par le régime libyen qui a qualifié ces informations de « sales mensonges ». « Les informations concernant la mort de Khamis dans un raid aérien de l’Otan sont de très sales mensonges destinés à couvrir le meurtre de civils dans une ville pacifique », a indiqué à des journalistes un porte-parole du régime Moussa Ibrahim.

« Pendant la nuit, un avion de l’Otan a mené une attaque sur le centre de commandement des forces kadhafistes » à Zliten, verrou stratégique et position la plus avancée des rebelles à l’est de la capitale, avait déclaré plus tôt dans la matinée un porte-parole militaire de la rébellion, Mohammed Zawawi. « Trente-deux » militaires kadhafistes « ont été tués et l’un d’entre eux est Khamis », avait-il affirmé depuis Benghazi, la capitale rebelle dans l’Est du pays, expliquant avoir eu connaissance de ces informations grâce à des opérations d’espionnage menées dans les rangs des pro-Kadhafi.
Toujours selon ce porte-parole, les combattants rebelles ont également intercepté des conversations radio des forces loyales à Mouammer Kadhafi indiquant que Khamis avait été tué. L’Otan a confirmé vendredi avoir mené deux raids jeudi soir sur Zliten. « Nous sommes au courant des informations de presse » rapportant la mort de Khamis, a déclaré un responsable de l’Alliance atlantique. « L’Otan a frappé un dépôt de munitions jeudi à 20H15 locales (18H15 GMT) à Zliten et un bâtiment de la police militaire dans une zone de combat proche de la ville à 22H45 (20H45 GMT) », a précisé ce responsable s’exprimant à Bruxelles sous le couvert de l’anonymat.
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :