Le capitaine de vaisseau-major Konan Boniface retourne à Accra titre à la une, aujourd’hui, le quotidien « Soir-Info ». loin d’être une rumeur, cette annonce est bien une réalité selon nos sources.
Contrairement à certaines informations non fondées, le vaillant capitaine Konan Boniface n’est pas un traître qui serait le premier à vendre son pays au premier venu. Au plus fort de la crise, il faisait partie des valeureux soldats qui ont tenu tête à la coalition « licorne-onuci-CEDEAO-rebelles » dans la défense de la nation ivoirienne, jusqu’à ce que le Président Gbagbo, lui-même, demande à ses soldats de se retirer. car selon lui, il n’est pas en guerre contre la France et ne veut de conflit armé pour une crise qui peut se résoudre pacifiquement.

Le capitaine Konan Boniface est venu en réalité à Abidjan pour faire connaître de vive voix à Ouattara les exigences de ses frères d’armes restés fidèles au régime légal et légitime du président Gbagbo. Puisque la délégation envoyée par Ouattara à Accra disait ne pas être compétente ou qualifiée pour répondre à certaines de leurs exigences.
Pour rappel, les exigences de ces valeureux soldats en exile sont celles-ci:
Une loi d’amnistie couvrant la période post électorale
Des mesures de protection de leurs intégrités physiques
La régularisation de leur situation administrative
La libération des domiciles occupés et la rétrocession des véhicules personnels
La libération de tous les frères d’armes emprisonnés, ainsi que de tous les agents de sécurité.
L’arrêt immédiat des poursuites arbitraires contre eux.
Selon nos sources, la discussion n’a pas été satisfaisante dans la mesure où les FDS restés fidèles au président Gbagbo au plus fort de la crise post électorale continuent d’être traqués. la loi d’amnistie n’a pas été prise et aucune libération n’a été faite jusqu’à ce jour. Bien au contraire les arrestations se poursuivent pour des motifs purement imaginaires.
En tout état de cause, le capitaine Konan Boniface qui a été mandaté par ses frères d’armes retourne aujourd’hui ou demain à Accra, pour y faire le compte rendu de sa discussion et avoir l’avis de ses frères sur la poursuite ou non de la discussion.

Affaire à suivre…
Par thruthway

Source : cotedivoire-lavraie
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.