BRUITS DE BOTTES: N’AYEZ PAS PEUR, CE N’EST PAS UN COUP D’ETAT !

La Chronique de Hassane Magued
La Révolution Permanente N°0041/07/11
Vos journaux en parlent. Vos alliés en parlent. Même vos braconniers illettrés en ont entendu parlé. Du coup, tout le monde en parle. Des bruits de bottes, rien que des bruits qui ressemblent à des bruits de bottes. Une mouche a bourdonné, un moustique a émis un chant d’appel, quelqu’un a heurté un sceau, une voiture est descendue dans un nid de poule, une pneumatique a éclaté, bref, tous les bruits sont devenus des bruits de bottes. Alors vous paniquez. Vous avez peur. Et vous recrutez tout azimut des mercenaires burkinabés et consorts. Vous les surarmez et vous vous barricadez. Votre compagnon de sang, ministre des ministres, lui aussi a peur.
Il s’offre 500 gardes du corps, huit véhicules de type 4×4 surmontés de mitrailleurs lourds à pédale. Malgré toutes ces précautions inutiles, vous avez peur. Vos maîtres inondent le ciel ivoirien d’avions de combat volant à très basse altitude. Ils renforcent leurs positions, multiplient les patrouilles terrestres, vous préconisent de raser tous les quartiers précaires tout le long des voies que vous empruntez ; mais cela ne suffit pas. Vous avez toujours peur. De quoi avez-vous peur !? D’un coup d’Etat ? Qu’est-ce que c’est qu’un coup d’Etat? Vos maîtres blancs nous enseignent qu’un coup d’Etat est distinct d’une Révolution. Le coup d’Etat ou putsch lorsqu’il est réalisé par des militaires, est le renversement d’une autorité légale de façon illégale par une force armée régulière ou non. Quant à la Révolution, elle est un mouvement populaire utilisant divers moyens et méthodes pour parvenir au renversement d’une autorité généralement contestée. Comme vous le voyez, il ne peut y avoir de coup d’Etat contre vous. Le coup d’Etat, c’est quand une autorité est légitime qu’il peut en avoir.
Mais vous ! Tout de même ! Vous n’êtes pas une autorité légitime ! Alors pourquoi pouvez vous croire qu’il va avoir un coup d’Etat contre vous ? Ceux qui vous parlent de cela vous manipulent. Ne vous laissez pas faire !Pour la peur, oui, je peux vous comprendre si vous craignez une Révolution qui va vous jeter sur des chemins arides. Et là, moi-même j’ai des soucis pour vous. Où irez-vous ? Même à l’Enfer, vous serez refusé. J’imagine déjà le Diable demander qu’on vous mette en quarantaine, loin de lui. Avec vous, après une ou deux nuitées, vous allez commencer à dire que l’Enfer a été fondé par vos aïeuls avant l’Empire Kong et que vous êtes l’unique héritier digne de gérer ce bled. Dès lors, vous rendrez l’Enfer ingouvernable et le tout pourra finir avec un renversement brutal du maître des lieux. Alors, je m’inquiète. Personne ne vous acceptera nulle part. Vous risquez donc de finir apatride, c’est-à-dire, quelqu’un qui n’a pas de pays. Et fringué dans votre ensemble saharien gris avec une fente dans le dos, vous ferez le tour du monde dans la tourmente. Pour ça, je m’inquiète pour vous et je partage vos soucis.Mais mon cher OUATTARA, une Révolution comme celle qui est déjà là, c’est surtout pour votre propre bien. Tout le monde vous accuse d’être un incompétent.
Tout le monde pense que vous êtes un vendu de l’Occident fasciste. Tous sont convaincus que c’est terminé pour vous, sauf ceux qui croient au miracle de la magie noire qui est votre credo. Alors, coupez court ! Barrez-vous et vite fait. Ça vous évitera des ennuis, de très gros ennuis ! Parce que notre Révolution qui introduit l’Aube de la liberté de l’Afrique, avec votre chute, mettra brutalement fin à l’aube de la recolonisation de l’Afrique. Abidjan est inondé de chasseurs braconniers appelés Dozo, arrivés depuis le début de cette semaine de toutes les contrées de Côte d’Ivoire et du Burkina Faso. Toute la presse en parle. Ils sont estimés à quelques milliers selon un journal local. Eux, c’est vos miliciens broussards. Mais avec vous, ils constituent l’armée régulière. En plus d’eux et de tout ce que l’ONUCI et la Licorne font, vous avez fait convoyer une dizaine de cargos remplis de combattants FRCI dans la région de l’Agnéby depuis hier mardi parce que vos braconniers et analphabètes de soldats vous ont dit que la Révolution viendrait de ce peuple historiquement révolutionnaire qui tabasse au moins deux de vos zouaves chaque jour. L’agenda de ces tueurs est bien connu. Ils ont promis de rayer toute la région de l’Agnéby de la carte de la Côte d’Ivoire si Abidjan tombe.
Ça, c’est ce que vous avez prévu. Mais savez-vous l’accueil qui sera réservé à vos tirailleurs Dozo et illettrés ? Une dizaine de combattants de la FUMACO ou du DEMIR, s’occupera de cette bande de tirailleurs d’un nouvel âge. Chez les professionnels du métier des armes, le nombre ne compte pas. Ils sont formés pour combattre à 1 contre 10. Mais avec vos tirailleurs, ils combattent avec aisance à 1 contre 40 voire 70.Alors soyez rassurés. Il n’y aura pas de coup d’Etat contre vous. Juste une belle Révolution qui vous jettera sur des chemins inconnus, dans la nature, désespérément à la recherche de votre pitance quotidienne. Notre Révolution a un fondement idéologique, une ambition de construire, de rassembler, de libérer, de bâtir un nouvel ordre économique, politique et idéologique. C’est une excellence chose que vous devez saluer. Elle vous apporte cette douce euthanasie dont je vous parle assez souvent. Alors n’ayez plus peur. Dormez et reposez en paix. Ce n’est pas un coup d’Etat.
A très bientôt.
Hassane Magued
Publicités