Déclaration : « Dynamique Touche pas à ma nationalité » : IMEJ prend acte des mesures rectificatives des pouvoirs publics.

Nouakchott le 24/07/2011 
Déclaration : « Dynamique Touche pas à ma nationalité » : IMEJ prend acte des mesures rectificatives des pouvoirs publics.
Deux mois après le démarrage des opérations d’enrôlement le 04 Mai dernier, l’IMEJ ainsi que beaucoup d’organisations et individualités avaient constaté le refus d’enrôlement par plusieurs commissions de centaines de citoyens mauritaniens d’origine négro-africaine ou haratine. Cette nième discrimination inadmissible avait suscité un vaste élan de contestation consistant à tenir des sit in devant les centres d’enrôlement pour exiger la rectification du déroulement de ces enrôlements (recensements) dans le sens d’une équité vis vis des différentes composantes nationales… Après quatre (4) sit in successifs tenus respectivement à Sébkha, Elmina et Tevragh zeina, et Boghé, les autorités publics ont, à l’occasion d’une émission télévisée animée le 20/07/2011, annoncé les mesures rectificatives suivantes :


– les seuls pièces exigibles pour l’enrôlement des citoyens sont la carte d’identité nationale, l’extrait de naissance et, si vous avez moins de 45 l’extrait d’enrôlement d’un de vos parents ou un certificat de décès ;
– L’enrôlement de tous les citoyens ayant été injustement rejetés ;
– L’arrêt des interrogatoires humiliants à l’endroit des citoyens négro-africain ou hratines…

L’Initiative Mauritanienne pour l’Egalité et la Justice (IMEJ) prend acte de ces mesures rectificatives et entend se donner le temps de vérifier leur application effective sur le terrain. A ce titre, elle appelle tous ses militants et sympathisants à suspendre leur participation aux sit in qui ne se justifient plus.
Toutefois, si après évaluation sur le terrain, elle constatait la non application des mesures ci-haut annoncées, elle se réserve la possibilité de reprendre et même d’intensifier les protestations civiles.
Pour le Bureau exécutif
Mamadou Kalidou BA

Publié par Diko à l’adresse 03:36

1 COMMENTAIRES:

ABDOUL BIRANE WANE a dit…

TOUCHE PAS A MA NATIONALITE apporte un démenti à la déclaration de Bâ Mamadou Kalidou.

La coordination du mouvement « touche pas à ma nationalité » composée des représentants de toutes les organisations membres constate la déclaration publiée sur CRIDEM au nom du mouvement IMEJ par l’intermédiaire de son président. La déclaration en question fait croire que les autorités mauritaniennes ont renoncé à leur plan cynique qui consiste à exclure les NEGRO-MAURITANIENS.

« Touche pas à ma nationalité » tient à apporter les précisons suivantes:

– la décision d’arrêter les sit-in n’a jamais été à l’ordre du jour

– au moment où à l’intérieur du pays, la contestation populaire s’organise, « touche pas à ma nationalité » compte poursuivre ces sit-in aussi longtemps que l’ETAT campera sur ses positions irresponsables.

– le mouvement appelle tous les militants à se mobiliser davantage pour les prochains sit-in.

– « touche pas à ma nationalité » considère que la déclaration n’engage que son auteur et qu’elle n’altère en rien la détermination des jeunes qui ont initié les sit-in.

– la décision selon laquelle l’IMEJ se retire du mouvement n’engage que trois personnes sur un bureau de 11 membres.

– « touche pas à ma nationalité qui a tenu sa conférence de presse ce dimanche à 11h à l’espace culturel Dadié camara, a appelé ses militants à l’intérieur et à l’extérieur du pays à répondre massivement aux sit-in. Le prochain sit-in aura lieu le jeudi prochain au centre de recensement de TEVRAGH-ZEINA juste devant le comptoir américain.

En fin nous considérons cette déclaration comme un acte de sabotage contre les intérêts négro-mauritaniens.

le coordinateur de « touche pas à ma nationalité »

ABDOUL BIRANE WANE 24 juillet 2011 08:54
Publicités