par La Majorité Présidentielle Gbagbo, vendredi 22 juillet 2011, 20:56
Les soldats d’Alassane Ouattara ont abattu un fou publiquement mercredi devant l’hôpital central de Gagnoa.Selon les témoins,c’était horrible.«Ils lui ont mis une balle dans le pied puis une autre dans le cou et l’ont abandonné dans une marre de sang jusqu’à ce qu’il meure», raconte un témoin au téléphone. Il est reproché au fou d’être agressif.

Source Facebook

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.